Critique de Imitation game

Imitation game

9.1

Scénario

9.5/10

Interprétation

9.5/10

Mise en scène

8.5/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • De très bons acteurs
  • Une musique incroyable
  • Un scénario passionnant
Avis:

Twitter : #ImitationGame @STUDIOCANAL

Acteurs : Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Matthew Goode, Rory Kinnear, Charles Dance, Alex Lawther…

Réalisateur : Morten Tyldum

Date de sortie :  28 janvier 2015 (1h54min) 

Pour moi imitation game était un film sur la guerre avec Benedict Cumberbatch. Au final je me suis retrouvé face à tout autre chose et ce fut une belle surprise.

Imitation game critique3

Bien plus qu’un film sur la guerre et la manière dont Alan Turing est parvenu à aider à décoder le code permettant aux allemands de communiquer entre eux durant la seconde guerre mondiale, on se retrouve face à l’histoire passionnante d’un homme qui dédiera toute sa vie à une seule et unique chose…

Imitation game critique4Je suis allé voir ce film sans rien savoir et je n’ai pas envie de vous dévoiler quelle est la force derrière l’acharnement d’Alan Turing, car elle ne se trouve pas spécialement là où on l’attend si l’on ne connaît pas spécialement la vie de ce grand homme.

A partir d’ici je vais devoir utiliser quelques balises spoilers et si vous avez l’intention d’aller voir le film, je vous conseille vivement de ne pas lire ce qui est caché ci dessous et de garder le maximum de surprise.

Alan Turing est donc l’inventeur de ce que l’on appelle aujourd’hui l’ordinateur et est effectivement le génie ayant permis de créer la première machine assez intelligente que pour décoder du texte et à réfléchir par elle même. Ce sujet est bien entendu abordé dans le film mais plus ce dernier avance plus on se rend compte que le sujet principal de ce derniern’est pas tant ceci mais bien l’amour d’un jeune homme incompris qui n’a jamais pu dire à l’homme de sa vie qu’il l’aimait. A partir de ce moment il va dédier son existence  à un projet pouvant le rapprocher de Christopher, son seul et véritable amour. Oui Alan Turing était un homosexuel dans un pays où ce mode de vie était mal vu, passible de prison ou de castration chimique.

Imitation game critique1

Bien souvent, on peut reprocher aux films traitant de l’homosexualité de toujours vouloir en faire Trop à coup de morales, de gros clichés, de bonnes blagues potaches pour faire passer le sujet si bien qu’en réalité cela n’apporte finalement pas grand chose à la cause homosexuelle si ce n’est d’essayer de rendre ce mode de vie normal en le rendant finalement anormal dans sa façon d’être traité. Et si justement le fait de parler de l’homosexualité comme d’une chose normale était d’en parler normalement… Imitation game y parvient en traitant le sujet de façon naturelle, sans forcing et avec une belle tendresse délivrée par un Benedict Cumberbatch incroyable dans son rôle.

C’est bien simple, on ne sait qu’à la toute fin le sort réservé aux homosexuels de l’époque alors qu’il aurait été facile de centrer le film uniquement sur ça et d’en faire des caisses.

De plus au delà de ce côté de la vie d’Alan Turing, on apprend des choses de l’histoire assez méconnues (du moins pour moi pas super calé en histoire) et ceci est véritablement passionnant à découvrir et par la même occasion à apprendre.

Concernant la mise en scène, elle est magnifique si ce n’est quelques plans crées par ordinateurs un peu trop visibles. Le casting est somptueux même si selon moi Keira Knightley aurait mérité plus une nomination aux Oscars pour le film Begin Again que pour celui ci (Mais pourquoi ne pas avoir teint ses sourcils ???).

De son côté Benedict Cumberbatch ne démérite absolument pas et si la concurrence n’était pas aussi rude (Michael Keaton et Eddie Redmayne), on tenait là notre oscarisé 2015 dans la catégorie meilleur acteur. Il est très bon et surtout très touchant vers la fin.

Charles Dance Imitation Game Alastair Denniston

Puis il ne faudrait pas oublier Charles Dance ainsi que les autres acteurs également parfaits.

Un dernier point également à mettre en avant et qui selon moi mérite là aussi l’oscar… La magnifique bande originale signée Alexandre Desplats que je vous propose de découvrir ci dessous.

Vous l’aurez compris, le seul regret que l’on aura en sortant de la salle est que le film ne dure pas 1H00 de plus tant la vie d’Alan Turing est intéressante sur de nombreux aspects que l’on aurait préféré voir développés un peu plus longuement. Un excellent film qui m’a captivé dès les premières minutes, m’a intéressé tout du long et touché comme rarement dans sa toute fin grâce à une performance incroyable de son acteur principal. Un grand film, je vous le dis.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :