Critique de Heidi

Heidi

9.4

Scénario

9.5/10

Acteurs

9.0/10

Mise en scène

9.0/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Une excellente version du roman
  • Une musique merveilleuse
  • De bons acteurs
  • Des décors magnifiques

Les contre

  • Un doublage français moyen.
Avis:

Twitter : #Heidi @STUDIOCANAL

Réalisateur : Alain Gsponer

Acteurs : Anuk Steffen, Bruno Ganz, Quirin Agrippi

Date de sortie : 10 février 2016 (1h51min)

1920, 1937, 1952, 1965, 1968, 2001, 2005… et 2015 Oui il y a eu de nombreuses adaptations du roman signé Johanna Spyri et paru en 1880 sur cette petite orpheline confiée à son grand-père avant de se voir arrachée à lui.

Heidi Critique2

Mais pour beaucoup, la meilleure adaptation d’Heidi reste encore la série d’animation remontant à 1974 mais toujours aussi populaire aujourd’hui encore.

Alors que peut bien apporter cette nouvelle version d’un tel classique vu et revu si ce n’est de le proposer à une nouvelle génération d’enfants.

Grand défenseur dans l’âme des oeuvres originales, j’ai bien souvent du mal avec le concept de remake, reboot et autres réinventions… Mais entre le fait d’accepter qu’en 2015 le fait de TOUT refaire est inévitable la faute à un public de plus en plus réfractaire à découvrir d’anciens films et l’idée que finalement la télé d’aujourd’hui ne semble plus capable de diffuser autre chose que des séries télés en images de synthèse pour enfants, je commence à me faire une raison.

Heureusement pour nous, certains remakes ou relectures comme on aime aussi les appeler s’en sortent haut la main et c’est le cas de cette nouvelle version d’Heidi.

Heidi Critique4L’histoire est la même et cela nous évite de revenir dessus, ce qu’il faut en retenir est qu’elle est toujours aussi belle et prenante encore aujourd’hui. A la place concentrons nous sur les nouveaux acteurs, à commencer par Anuk Steffen qui avait la lourde tâche de donner vie à la malicieuse Heidi. Autant le dire directement j’ai eu très peur quand elle est apparue à l’écran avec ses longs cheveux; véritable sacrilège pour les fans du personnage. Une peur passagère puisque quelques minutes plus tard, notre petite héroïne va retrouver une chevelure bien plus proche de celle présente dans nos souvenirs.

Attention, vous allez craquer devant la petite sacrément douée et surtout représentant à merveille le côté tendre et malicieux de Heidi. Capable de vous attendrir du regard ou de vous communiquer sa joie avec son petit sourire, on ne pouvait espérer mieux pour représenter à nouveau ce personnage emblématique. Et puis il faut savoir que c’est le premier rôle d’Anuk Steffen et que pour une première, c’est bluffant. Originaire du canton des Grisons où a été tourné le film au même titre que le jeune et aussi bon Quirin Agrippi dans le rôle de Peter, elle a été sélectionnée parmi 400 fillettes venue de toute la suisse et l’Allemagne.

Heidi Critique1Mais Heidi n’est pas le seul personnage populaire puisqu’il y a aussi « grand-père »  interprété par Bruno Ganz connu entre autre pour son rôle de Hitler dans La chute. Lui aussi est très bon dans son rôle de bourru au grand coeur. Il donne véritablement vie au personnage, mais souffre parfois d’un manque de compréhension dans les dialogues dans la mesure où Bruno Ganz a tenu à réaliser son doublage lui même. Une bonne idée sur le papier mais dont le résultat est un peu en dessous. 

Oui, la voilà ma seule et unique critique négative concernant le film, à savoir la voix de « Grand-père » véritablement étrange pour nos oreilles et dont on comprend uniquement la moitié des dialogues. Si cela ne gênera pas les enfants, j’avoue avoir eu un peu de mal de mon côté.

Mais comme dit quelques lignes plus hautes, c’est bien le seul défaut du film et les autres acteurs bénéficient d’un très bon doublage.

Concernant les décors, ils sont magnifiques et filmés d’une splendide manière par Alain Gsponer qui propose là tout simplement des visuels proches d’une carte postale. Mais là où le réalisateur est très doué est qu’il découpe superbement le film entre l’aspect « liberté » et les grands espaces filmés pour bien faire ressentir ce sentiment aux spectateurs et l’aspect « Prisonnier » lorsque Heidi se retrouve en ville où l’on ne quitte pratiquement jamais la maison et où l’on semble étouffer en même temps que les personnages.

Heidi Critique5Enfin, impossible de terminer cette critique sans parler de la bande originale composée par Niki Reiser, célèbre musicien germanophone et qui fera d’office partie de mes préférées de 2016 tant celle-ci est magnifique. Pas de chants tyroliens (dommage) mais une musique rappelant un peu Yan Tiersen et un générique de fin vraiment agréable et qu’il me tarde de pouvoir acheter dès sa sortie.

Heidi plaira aux enfants, mais aussi aux parents et même ceux ayant connu d’autres versions de la célèbre histoire tant ce film réalise pratiquement un sans faute (j’espère un jour le découvrir en allemand).

Concernant la musique, sachez que la bande originale est déjà disponible en version digitale sur Itunes et que le cd est attendu pour février 2016. Le single « On m’appelle Heidi » chanté par Barbara Pravi, qui travaille actuellement sur son premier album, devrait également arriver prochainement.

1 commentaire sur Critique de Heidi

  1. La critique concernant la qualité du doublage de Bruno Ganz par lui même me semble très largement injuste! Je trouve au contraire qu’il lui apporte justesse et émotion. Cet accent suisse est un régal!
    Le mieux serait naturellement de voir le film en VO mais ce n’est pas nécessairement à la portée de tous. Les doublages sont toujours gênants d’une manière ou d’une autre…
    En tout cas, j’y suis allée avec mes enfants de 6 et 8 ans et ils se sont régalés, tout autant que moi!

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles | Zickma

Répondre à Emmanuelle JOHNSTON Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :