Critique de Harriet

Harriet

6.9

Scénario

6.9/10

Casting

7.3/10

Réalisation

7.0/10

Bande originale

6.2/10

Les pour

  • De belles chansons
  • De beaux décors

Les contre

  • Vite oublié

Twitter : #Harriet

Titre VO :

Réalisateur : Kasi Lemmons

Acteurs : Cynthia Erivo, Jennifer Nettles, Joe Alwyn

Durée : 2H05

Date de sortie : Inconnue

Depuis sa sortie, on parle du film Harriet essentiellement grâce à son actrice principale Cynthia Erivo et si elle joue en effet plutôt bien dans ce film… On ne croit malheureusement pas une seconde à ses chances de gagner la célèbre statuette face à la favorite Renée Zellweger dont la performance dans Judy est supérieure.

Mais au-delà de Cynthia Erivo, que reste-t-il de ce film… Et bien il reste de bonnes idées dans un film qui parlera essentiellement aux croyant tant l’aspect religieux est mis en avant.

En effet, les exploits d’Harriet sont ici expliqués via des moments de transes et de prières à Dieu. Harriet voit ainsi l’avenir grâce à des flashs envoyés par Dieu afin qu’elle sauve son peuple de l’esclavage. Un peu comme une Jeanne D’arc noir de peau.

Le problème des films où l’histoire repose entre autre sur la religion est que forcément les non-croyants vont un trouver cela dénué de sens et d’intérêt là où les pro religion vont être conquis.

Ceci n’empêche évidemment pas de trouver l’histoire d’Harriet passionnante et importante, d’autant qu’inspirée d’une véritable figure historique des Etats-Unis (moins connue de la jeune génération) et d’assister à un spectacle joliment filmé. Oui la réalisation du film est réussie, les décors sont beaux et les autres membres du casting s’en sortent vraiment bien.

Pour ce qui est de la bande originale du film, elle est assez particulière. Chaque passage chanté (très peu) par Harriet pour passer ses messages sont vraiment de qualités et le soul qui de dégage des musiques et des chansons est vraiment agréable. Mais si la bande originale est particulière, c’est parce qu’à côté des chansons, les musiques d’ambiances sont plutôt mauvaises. La bande originale ne semble jamais coller avec ce qui se passe à l’écran et surtout semble être en total décalage avec les chansons et l’époque du film. C’est très perturbant. Néanmoins la nomination aux Oscars pour la meilleure chanson du film n’est pas volée.

Harriet est donc un film que l’on appréciera regarder une fois, mais dont on laissera par la suite sur le côté… Les films sur l’esclavage sont nombreux et il y a clairement mieux dans ce domaine, à commencer par 12 years a slave, grand gagnant des Oscars en 2014.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :