Critique de Great White

Great White

5.4

Scénario

3.0/10

Casting

6.5/10

Réalisation

6.5/10

Bande originale

5.5/10

Les contre

  • Un scénario basique !

Twitter : #GreatWhite

Titre VO :

Réalisateur : Martin Wilson

Acteurs : Katrina Bowden, Aaron Jakubenko, Te Kohe Tuhaka

Durée : 1H41

Date de sortie : 3 juin 2021 (VOD)

Nouvelle sortie pour les fans de requins, ici accompagnée de superbes affiches et de bandes annonces alléchantes…

Malheureusement tout n’est pas rose dans ce film et ce malgré quelques bonnes choses.

Débutons donc par le positif autour de Great White dont la première chose est de rendre le requin menaçant et éviter les choses ridicules à la SharkNado et compagnie. Un requin doit effrayer et pas faire rire. Ici la menace est constamment présente et le requin vraiment impressionnant ce qui rend le tout intéressant tout en offrant un peu de suspens.

Autre point positif, le casting est d’assez bonne facture avec des acteurs qui jouent plutôt bien et notamment Katrina Bowden.

La mise en scène est également réussie avec de très jolis plans et un très bon sens du rythme, ce qui permet malgré les défauts du film de ne pas s’ennuyer et pourtant ce n’était pas gagné la faute au scénario.

Car en effet le seul véritable, mais au combien gênant défaut du film vient de son scénario. Absolument tout est prévisible et ce dernier comprend en prime tous les clichés du genre. Dès les 10 premières minutes on sait pratiquement qui va mourir, dans quel ordre, mais aussi qui va faire son héros, qui va s’en sortir de manière exagérément ridicule ou agir de manière égoïste. Non le scénario n’est pas bon du tout et c’est ce qui va empêcher au film de nous donner du plaisir dès la seconde vision. Une fois sera suffisant pour qui a envie d’une soirée cinéma tranquille et aime les requins, mais clairement on aura du mal à y revenir quand il y a bien mieux ailleurs.

Great White est donc gâché par une écriture facile là où pourtant il y avait de quoi faire et ce d’autant que le réalisateur essaye de faire le maximum pour sauver le film… Mais en vain !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :