Critique de Expendables 3

Expendables 3

7.2

Scénario

7.8/10

Réalisation

7.0/10

Casting

7.4/10

Bande originale

6.5/10

Les pour

  • De l'action, de l'action, de l'action
  • Chuck Norris
  • De l'auto-dérision

Les contre

  • Cela reste léger quand même !

Twitter : #Expendables3 @Metropolitan_Fr

Titre original : /

Acteurs : Sylvester StalloneJason StathamAntonio Banderas, Jet Li, Wesley Snipes, Dolph Lundgren, Kelsey Grammer, Randy Couture, Mel Gibson, Harrison Ford, Arnold Schwarzenegger, Terry Crews, Kellan Lutz, Ronda Rousey, Glen Powell…

Réalisateur : Patrick Hughes

Durée : 2H07

Date de sortie : 20 aout 2014

Voilà le film de toutes les polémiques de cet été 2014… Est-ce parce qu’il est trop violent, parce que le langage utilisé est déplacé ou encore parce que grâce à ce film, un des papys va pouvoir s’acheter une nouvelle hanche ? Non la polémique est venue parce que le film à fuité sur le net  20 jours avant sa sortie en salle. En effet, une  copie issue d’un DVD de travail a fait ainsi le bonheur ou plutôt le malheur de nombreux  internautes car très vite twitter s’est enflammé, chacun y allant de sa bêtise telle que  faire des articles pour annoncer sa présence sur tel ou tel site, crier haut et fort qu’on l’avait téléchargé. Bref tout le monde y est allé de sa bêtise.

Expendables 3 critique3

Et nous… Et bien nous dans tout ça on a décidé de ne pas dire où trouver le film, de ne pas le télécharger bien que cela donnait envie et de plutôt profiter du film en salle comme il se devait d’être vu.

Mais forcément avec un leak sur le net, les premiers retours sont tombés et bon sang qu’ils n’étaient pas bons. Pas bons du tout. Certains criant au nanar, d’autres à la déception ou encore que c’était une bonne chose qu’il se retrouve sur le net car cela aurait été une honte de payer pour voir ce film… (Le plus drôle étant que la majorité des gens disant ça soit équipée de carte illimitée).

Me voilà donc dans la salle de cinéma à m’attendre à un navet et oh surprise… Ce n’est pas que ça.

BRAY_20130830_EXP3_5633.dng

Oui le film est décevant sur certains points et ressemble plus au premier film, à savoir une histoire très sage ne décollant que très rarement là où le second opus était tout simplement un festival d’action et d’humour. A ce sujet le second film restera, et de loin, le meilleur de cette trilogie (avant un 4ème film).

Les premiers défauts apparaissent dès le départ avec une scène d’action vraiment  gâchée par un jeu d’acteur bien pauvre de la part de Wesley Snipes qui visiblement a perdu de sa superbe en passant toutes ces années en prison. A ce sujet une petite blague sympa en rapport à ça est présente.

Puis surtout le scénario ne trouve aucune raison valable à son arrivée. En effet on se demande bien pourquoi Barney Ross (Sylvester Stallone), son grand ami a attendu 3 plombes pour aller l’aider à s’évader alors qu’il a prouvé qu’il était capable de faire tout péter sur son passage. D’autant qu’il l’aide pour mieux lui dire au revoir par la suite… Pas même une mission importante justifiant son évasion soudaine, non absolument rien.

Le reste du film va lui aussi bénéficier d’un scénario vraiment au rabais et entre ça et le jeu des acteurs, on se dit que plus personne n’y croit et que le seul intérêt de faire ce film est de faire de l’argent… Argent en partie perdu grâce au leak… Voilà qui apprendra à Lionsgate avec qui ils bossent !

Comme je le disais, l’histoire n’est pas très intéressante et après 10′ on se contre fous de celle ci, on ne se soucie jamais de ce qu’il va advenir du méchant ou encore moins du gentil que l’on va envoyer à l’hôpital histoire de ne pas s’encombrer de trop de personnages comme cela avait déjà été le cas avec Jet Li dans le second film… Venu simplement faire un coucou avant de s’en aller.

Par mis les nouveaux il y a aussi l’arrivée de Harrison Ford qui pour le coup de fait vraiment vieux. Son introduction dans la saga est elle aussi expédiée de manière ridicule montrant qu’il est là uniquement parce que Bruce Willis n’a pas signé une 3ème fois. A ce sujet on ne retiendra même pas ce qu’est devenu son personnage car c’est expliqué à la va vite et on se demandera comment Ford est si familier avec Barney Ross alors qu’on ne l’a jamais vu. Là aussi, il n’y a aucun développement entre les personnages. Le but ici est clairement « on les fout tous ensemble et on se fout de l’histoire puisque de toute façon les gens ne semblent intéressés que par le fait de voir tout le monde réunis »… Sauf que justement ce n’est plus le cas. au 3ème film. On attend plus qu’une réunion de famille.

Cette fausse idée de Lionsgate fait justement partie des retours de bâton, à savoir le manque d’écriture.

Seule petite chose sympa au niveau du scénario, le fait que Barney Ross admette être trop vieux et que cette mission pourrait bien être la dernière pour lui et son équipe… Dès lors il va aller engager des jeunes soit disant au top mais qui… Se feront capturer en 15 minutes chrono.

Expendables 3 critique2

Reste le cas d’Antonio Banderas écrit ici simplement pour être le comique de service. Et si ça fonctionne un peu, cela devient quelque peu répétitif sur la fin.

Mais avec tous ces défauts… Faut-il donner pour autant raison à ceux ayant téléchargé le film… Non car malgré tous ces défauts, Expendables 3 est un film à voir sur grand écran, là où les quelques scènes d’actions prennent réellement vie en termes de son et d’images.  Car quand ça explose ça explose et l’expérience salle ne sera jamais la même que celle de la maison.

Donc oui Expendables 3 est un petit navet mais un navet que l’on regardera au cinéma pour s’en mettre plein les oreilles. Concernant la prochaine sortie DVD… Il y a des chances que les gens l’achèteront pour avoir la trilogie mais est-ce qu’ils regarderont encore e film… J’en doute

On comprend mieux pourquoi Metropolitan (distributeur français) fasse la tronche du leak car le mauvais bouche à oreille n’attendra pas le premier weekend de sortie !

Avis de charly

Pour compléter ce qu’à dit Chris plus haut, je ne pourrais que confirmer également que le plus dommage dans cette histoire, c’est la fuite d’une version leakée sur la toile près de 3 semaines avant sa sortie en salle.

Evidemment que le film va en souffrir, surtout que oui, pour ma part en revanche, je ne vais pas en dire du bien car je l’ai trouvé niais et mauvais au plus haut point.

A vrai dire, je me pose encore la question de savoir comment il est possible de faire moins bon que le 2ème volet qui avait tout simplement réécrit les règles du cinéma d’action bourrin en résumant le tout à de l’humour potache.

C’est très simple, ce troisième épisode est le pire des trois : L’histoire n’est pas intéressante, on a l’impression de regarder des cinématiques de jeux vidéos où l’on attend éternellement de pouvoir prendre la manette en main et de pouvoir en profiter.

Les scènes d’actions sont vues, vues et revues, ce n’est que du recyclage.

l’équipe à beau acceuillir de nouveaux acteurs comme Antonio Banderas ou encore Mel Gibson, ça n’y change rien : ils cassent plus leur image qu’autre chose.

Chris a déjà tout dit donc je ne vais pas m’attarder si ce n’est dire qu’à l’inverse de lui, je ne pense pas que ce film vaille le coup d’être vu pour quelque raison que ce soit, au cinéma ou à la télé.

Avis de Jonathan

Je vais être clair dès le début, Expendables 3 est simplement un bon film d’action sans aucune autres prétentions que d’être un divertissement à l’ancienne. C’était déjà le cas du précédent opus, à la différence que le 2em film était beaucoup plus drôle et barré que cet épisode-ci.

Ce manque d’humour est pour moi le principal défaut d’Expendables 3 avec son scénario écrit sur une ligne et son flagrant manque d’ambition. Donc, mise à part le manque d’humour et la faiblesse du scénario que reste-il ? Et bien l’action évidemment, et là, heureusement en terme d’action nous sommes plus ou moins bien servis et je dis bien plus ou moins car le film ne comporte en fait que deux scènes d’actions d’envergures, le reste du temps le réalisateur Patrick Hughes essaie tant bien que mal de développer ses personnages et c’est plutôt raté car là ou Expendables 2 arrivait à donner ses moments de gloire à chacun des personnages, ici la plupart sont en retrait et c’est à peine si ils ont deux lignes de dialogues. Pour moi, la qualité principale du film réside dans l’apparition de trois acteurs. Wesley Snipes qu’on n’avait plus vu depuis belle lurette et c’est un réel plaisir de le revoir apparaître au cinéma dans une scène d’introduction plutôt sympathique et également très amusante. Mais aussi Antonio Banderas qui n’arrête pas de parler une seconde et devient vraiment drôle tellement il est casse couille et enfin Mel Gibson parfait en bad guy. Mel Gibson est à ce titre,  l’acteur qui m’a vraiment le plus convaincu en étant bien au-dessus du lot, je regretterai juste qu’il soit si peu développé.

Je ne sais même pas si le film tente réellement de développer quoi que ce soit au fond…

En bref, Expendables 3 est très loin d’être aussi fun que le deuxième film, mais il y a suffisamment d’action et d’explosions pour assurer un minimum le spectacle même si cela reste très anecdotique. Mais quand on voit toute la promotion faite autour du film, pour au final une qualité général du film aussi médiocre et des acteurs fort peu ou voir pas du tout impliqués, cela est très désolant surtout par rapport au film précédent qui avait réussi à créer quelque chose d’intéressant avec son humour décalé et hyper référencé. Non, c’est vraiment dommage d’en être arrivé là et j’ai fortement l’impression que Patrick Hughes vient de détruire tout ce que Simon West avait réussi à construire sur Expendables 2.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :