Critique de Cross the line

Cross The Line

8.9

Scénario

9.0/10

Casting

9.7/10

Réalisation

8.8/10

Bande origianle

8.0/10

Les pour

  • Mario Casas est parfait
  • Une histoire qui monte crescendo

Twitter : #Nomatarás #CrossTheLine

Titre VO : No matarás

Réalisateur : David Victori 

Acteurs : Mario Casas, Andreu Kreutzer,

Durée : 1H32

Date de sortie : 18 février 2021 (VOD et Digital)

Tout débute par ce qui devait marquer un changement de vie pour cet homme qui pendant de nombreuses années s’est occupé de son père tout en mettant sa vie entre parenthèse.

Cross the line, c’est avant tout un acteur, Mario Casas qui est exceptionnel dans ce film. Plus l’histoire progresse plus on ressent le changement monter chez le personnage et l’évolution de jeu de la part de Mario Casas qui une fois en bout de film n’est plus vraiment celui qu’il était au début.

Bien qu’accompagné par quelques seconds rôles, il est le centre du film et sa nomination aux Goya 2020 dans la catégorie meilleur acteur n’est clairement pas un hasard.

Du côté du scénario, ce dernier est bien écrit et l’histoire monte crescendo. Entre de nombreux rebondissements et scènes fortes, on ne peut que constater comment une mauvaise rencontre peut changer à jamais votre vie.

Le tout est joliment mis en scène avec de nombreuses scènes nocturnes parfois filmés en mode Blockbusters (comprenez la caméra bouge beaucoup sur certaines scènes) ce qui évite le côté « petit film » mais le place directement dans la catégorie des films d’action malgré un budget que l’on peut imaginer plus faible que les grosses productions hollywoodiennes.

La bande originale est également soignée et accompagne parfaitement le film.

Cross the line se regarde de bout en bout et ce d’autant plus que lorsque l’histoire accélère puisque l’on en arrive à rester bouche bée, accroché au personnage (attachant) de Dani à mesure que les minutes défilent.

Un très bon thriller.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :