Critique de Comme des bêtes

Comme des bêtes

8.4

Scénario

6.5/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Très drôle
  • Excellent doublage
  • Bonne BO

Les contre

  • Une histoire peu originale

#Twitter : #CommeDesBêtes @UniversalFR

Titre en vo : The secret life of pets

Réalisateur : Yarrow Cheney, Chris Renaud

Acteurs : Philippe Lacheau, François Damiens, Willy Rovelli, Florence Foresti

Date de sortie : 20 juillet 2016

Durée: 1H27

Voilà le film sort enfin et avec sa sortie, la triste nouvelle que la bande annonce teaser va quitter bientôt les salles de cinéma... Car il faut bien admettre que je n’avais jamais autant ri devant une bande annonce de film depuis facilement 10 ans et ce à chaque vision, quand bien même je la connais maintenant par coeur. Il faut dire que le personnage de Leonard, fan de Heavy Metal, est certainement ce qu’il y a de plus culte dans le film à mes yeux tant chaque fois cela m’amuse.

Comme des bêtes critique2

Pas de chances pour moi, Leonard n’est pas un personnage central du film et il n’apparaît que 3 fois, mais 3 fois de manière très amusante. Me reste donc les autres animaux pour me consoler, mais fort heureusement ceux-ci sont soit attachants, soit totalement frappadingues à l’image de ce petit lapin « pompon » qui reviendra sans doute dans un autre film sans quoi je ne comprendrai rien.

Comme des bêtes critique5Chaque animal a une personnalité bien définie, est agréable à regarder et écouter même si effectivement certains sortent du lot tel que Pompon, Max ou Chloé. cela est évidemment le fruit d’une superbe animation mais également d’un casting voix exceptionnel.

Concernant l’histoire, là on se dit que l’on s’est un peu fait avoir quand on nous annonce qu’on allait découvrir ce que faisait nos animaux pendant notre absence, car cette partie là constitue en réalité la bande annonce du film (pratiquement proposée de la même manière, au plan près) que l’on nous dévoile dans les 5 premières minutes du film. Non, « Comme des bêtes » ne va pas passer 1H30 à vous montrer votre chat, ronronner dans le divan ou votre oiseau, chanter non stop et en même temps on avoue que ce concept semblait difficilement tenable sur la longueur.

A la place, Comme des bêtes va piocher dans tous les autres films sur les animaux et surtout nous rappeler indéniablement Oliver et Compagnie de Disney avec ses animaux de la rue rencontrant les « domestiqués », sans oublier la case « Fourrière » inévitable dans ce genre de film. Rien de bien original par ici, vous en conviendrez. Fort heureusement nous sommes en 2016 et là où cela était plus sage dans les 80’s, on peut aujourd’hui se lâcher et même proposer une petite blague scato vraiment très drôle. Comme des bêtes est ainsi un film drôle pour toute la famille, mais surtout un film totalement dérangé par moments. Nous avons ainsi droit par exemple à un passage dans le pays des saucisses où celles-ci chantent du... Grease.

Comme des bêtes critique6

Puis à défaut d’avoir une histoire super originale, Comme des bêtes parvient à nous faire avoir le sourire non stop aux lèvres et par moment de véritables éclats de rire. Parvenir à faire ceci durant 1H30 est loin d’être évident et l’on ne peut que saluer ceci. Aucun temps mort, aucune blague loupée, de nombreux clins d’oeils dont un au prochain film « Sing«  que je vous laisse chercher par vous-même, une BO amusante et décalée, car comprenant certaines chansons improbables dont celle de Grease comme citée plus haut font finalement de ce Comme des bêtes un excellent film d’animation dont on espère une suite très rapidement (si possible avec d’autres scénaristes).

Enfin on ne peut que saluer la qualité du doublage français, une fois encore excellent, confirmant qu’il est inutile d’aller chercher des youtubeurs pour réaliser cet exercice quand on a sous la main d’excellents acteurs à l’image d’un François Damiens méconnaissable, d’une Florence Foresti très drôle, d’un Philippe Lacheau qui apporte une douceur et un amour fou à Max ou pour terminer Willy Rovelli totalement déjanté et dont la performance en Pompon est déjà culte !

Comme des bêtes critique3

On attendait ce film avec les membres du site et il est clair que nous ne sommes absolument pas déçus.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Comme des bêtes: Avant-première – Zickma
  2. Comme des bêtes 2 a sa date de sortie ! – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :