Critique de Ça : Chapitre 2

Ça : Chapitre 2

9.3

Scénario

9.2/10

Casting

9.8/10

Réalisation

8.7/10

Bande originale

9.5/10

Les pour

  • Une très bonne suite
  • Plus violent que le premier film

Les contre

  • L'histoire de Bowers sous traitée

Twitter : #ÇaChapitre2 @warnerbrosfr

Titre VO : It: Chapter 2

Réalisateur : Andy Muschietti

Acteurs : Bill Skarsgård, James McAvoy, Jessica Chastain, Bill Hader, Isaiah Mustafa, James Ransone, Andy Bean, Jaeden Martell, Wyatt Oleff, Jack Dylan Grazer, Finn Wolfhard, Sophia Lillis, Chosen Jacobs, Jeremy Ray Taylor

Durée : 2H50

Date de sortie : 11 septembre 2019

Le premier film était une excellente surprise, l’exemple même d’un remake réussi et même supérieur à l’oeuvre originale, ce qui en soit est très rare.

Comme pour la seconde partie du téléfilm des années 90, cette suite divise un peu plus le public qui, selon moi, a été trop attendri par le jeune casting que pour accrocher totalement aux adultes.

En effet si l’on parvient à se détacher du casting enfant que l’on a adoré, cette suite est aussi réussie que la partie 1 bien qu’évidemment l’effet nostalgique ne se produise pas dans la mesure où il n’y a pas vraiment eu 27 ans entre l’opus 1 et 2.

Concernant cette suite, les promesses d’une version plus violente et sanguinolente sont belles et bien là et ce dès le départ avec l’inclusion d’un passage du livre qui n’avait pas été adapté dans les 90’s, à savoir le passage à tabac et le meurtre d’Adrian par un groupe anti-gay. Cette scène d’intro en plus d’être violente est surtout un moyen de rappeler au public que malheureusement cela arrive réellement aujourd’hui et que ce genre d’acte s’il fait froid dans le dos au cinéma est encore plus effrayant dans la véritable vie.

Cette scène d’intro est très forte sur la thématique, mais aussi visuellement avec un Xavier Dolan que je continue de préférer en tant qu’acteur que réalisateur.

Ce chapitre 2 ajoute aussi d’autres petites choses liées à la communauté LGBTQ, mais vous dévoiler ceci ici serait un Spoiler. Ce que je peux dire est que cela ajoute de la profondeur à l’histoire et un autre regard sur un personnage. C’est dans l’air du temps, mais c’est bien amené, sans gros sabots et c’est une bonne chose.

Passé ce choc, le film va continuer dans la violence et les meurtres des enfants sont terrifiants sur ce film, bien plus encore que sur le premier et les plus sensibles auront parfois du mal à supporter les effluves de sang que l’on retrouve par ici.

Du côté du casting, si évidemment chaque apparition des enfants est un plaisir, le casting adulte n’est pas en reste avec évidemment quelques acteurs qui se détachent tels que Bill Hader et Jessica Chastain. Ils sont bien plus cohérents en tant que versions adultes que ce que ceux du film des années 90 ne pouvait l’être.

Evidemment sur 2H50, le film a quelques longueurs, mais jamais dérangeantes bien que la sous-intrigue avec Bowers est un peu malmenée puisque cette dernière aurait mérité un développement plus long et une présence plus importante. Ici elle fait plus sous-intrigue placée ici parce que présente dans le livre que pour faire réellement avancer l’histoire à l’écran. Petit point négatif par ici.

Les autres aspects que sont la réalisation, la bande originale, le rythme, les décors et ainsi de suite sont de qualités à une exception près.

En effet certains effets visuels sont clairement en dessous et les CGI sont (trop) visibles au point de perdre en efficacité, ce qui est dommage. Utiliser d’anciennes méthodes et non des méthodes liées à l’informatique aurait clairement élevé le film dans l’horreur vers un niveau bien plus effrayant encore.

Ça chapitre 2 est une bonne conclusion, un très bon second film et surtout forme « Un tout » cohérent et de qualité avec le premier opus.

On peut aujourd’hui considérer le duo Ça comme un des rares remakes réussis et supérieurs à l’original.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :