Critique de Brooklyn

Brooklyn

9.6

Scénario

9.5/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Un film juste et tendre
  • Des acteurs incroyables
  • Une bande originale magnifique

Twitter : #Broklyn @20thCFox_FR

Réalisateurs : John Crowley et Paul Tsan, Emory Cohen

Acteurs : Saoirse Ronan, Domhnall Gleeson, Jim Broadbent, Emily Bett Rickards, Julie Walters

Date de sortie : 9 mars 2016 (1H53)

Lire le synopsis sur le net laissait entendre que le film allait être une bleuette classique, l’histoire d’une jeune fille tombant amoureuse et bla bla bla, bref un truc déjà vu et finalement assez classique.

Brooklyn Critique1

Mais Brooklyn prend tout le monde par surprise, car bien qu’il y ait une  histoire d’amour quelque part dans le film, il propose en réalité tout autre chose, à savoir l’histoire d’une jeune fille qui va devenir une femme. De sa séparation avec le cocon familial en passant par la transformation physique et mentale, le fait de se retrouver devant les difficultés de la vie ou encore le mal du pays, Brooklyn peut ainsi être vu plus comme un film d’initiation à la véritable vie avec ce qu’elle comprend de difficile, mais aussi de magnifique poussant donc bien au-delà le concept de simple film romantique.

Brooklyn Critique4Puis surtout, Brooklyn a quelque chose de très rare au cinéma, il dégage quelque chose de « Cosy », une sensation de bien être difficile à expliquer. Que ce soit dans la reconstitution des années 50, de la tendresse des personnages, de la musique extraordinaire, du jeu des acteurs, e la douceur de la lumière ou même du rythme du film, tout est là pour que l’on se sente bien. On a envie de se recroqueviller dans son siège, de se glisser sous un plaid et à la fin du film, prendre son voisin de siège dans ses bras et simplement de lui apporter un peu de tendresse, de chaleur humaine. C’est assez étrange cette sensation et il y a très peu de film qui parviennent à faire ceci, mais une sensation de bien être est bien présente à la fin du film.

Cette sensation est bien entendue le fruit de la qualité de jeu des acteurs dont Saoirse Ronan qui passe clairement une étape avec ce film, passant du statut de la jeune actrice montante à celui de jeune femme forte et talentueuse. Elle est lumineuse dans ce film, juste de bout en bout et offre une prestation sans faille. Il en va de même également des seconds rôles qui parviennent chacun à avoir une personnalité bien dessinée malgré le temps de présence à l’écran forcément plus faible. On pense ainsi au personnage interprété par Julie Walters qui se rend attachante dès sa première apparition ou encore celui de Jim Broadbent qui, lui aussi, parvient à captiver directement.

Brooklyn Critique3

Brooklyn est donc une sorte de petit bonbon agréable que l’on va adorer sur le moment et que l’on va avoir envie de redécouvrir encore et encore lorsque l’on aura le moral dans les chaussettes ou que l’on cherchera simplement  de  la douceur tant ce film a un côté thérapeutique. Une véritable dose de bonheur et de bien être.

Brooklyn Critique2

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :