Critique de Bonhomme

Bonhomme

7.8

Scénario

8.0/10

Casting

8.0/10

Réalisation

7.5/10

Musique

7.5/10

Les pour

  • De bons acteurs
  • Un scénario simple et touchant
  • Un sujet maîtrisé et bien traité

Twitter : #BonhommeLeFilm @ugcdistribution

Casting : Nicolas Duvauchelle, Ana Girardot, Béatrice Dalle

Réalisateur : Marion Vernoux

Durée : 1h43

Date de sortie : 29 août 2018

Il y a des films parfois qui passent inaperçus et il y a ceux qu’on a envie d’encourager, car ils sont beaux tout en étant originaux et bien fait.

Bonhomme ça parle de Piotr et Marilyn. Un couple à première vue banal qui se chamaille un peu et qui, par manque de chance, a un accident de voiture. Marilyn va bien mais Piotr, après un séjour dans le coma, souffre d’un traumatisme crânien. C’est alors le début d’un combat pour apprendre à vivre avec.

Ce qui est très beau dans l’écriture de ce film est le choix de la simplicité de son histoire. On n’a pas besoin de grand rebondissements ou de grandes tragédies pour raconter ce que beaucoup de personnes touchées par ce handicap vivent dans leur quotidien. On comprend très facilement les conséquences des choix de Marilyn voir même ceux de Piotr et de tout leur entourage. D’ailleurs le film choisit de se tourner vers un genre plutôt humoristique permettant de sourire devant chaque scène tout en étant agrippé par les émotions plus douloureuses qu’elle évoque.

Nicolas Duvauchelle interprète Piotr avec une fascinante authenticité. Un gros travail remarquable de sa part. Ana Girardot est bluffante et authentique également à sa façon. Aucune fausse note pour le reste du casting. On en profite pour souligner la présence de beaux personnages.

Résultat, on vous encourage grandement à voir Bonhomme, ce petit film qui permet d’ouvrir le dialogue sur ce handicap invisible pouvant toucher n’importe qui n’importe quand.

Photos : Michaêl CROTTO

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire