Critique de Batman V Superman: L’aube de la justice

Batman V Superman: L'aube de la justice

7

Scénario

7.0/10

Acteurs

7.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

7.0/10

3D

6.0/10

Les pour

  • Une superbe mise en scène et en lumière
  • De belles scènes de combats
  • Jesse Eisenberg très bon

Les contre

  • Un scénario convenu
  • Le combat annoncé est sur-vendu

Twitter : #BatmanVSuperman @warnerbrosfr

Titre VO: Batman V Superman: Dawn of justice

Acteurs : Ben Affleck, Henry Cavill, Jesse Eisenberg, Gal Gadot, Amy Adams, Diane Lane, Laurence Fishburne, Holly Hunter

Réalisateur : Zack Snyder

Date de sortie : 23 mars 2016 (2h33min)

Nous étions nombreux à attendre ce Batman V Superman avec toutes les craintes qui allaient avec. On nous l’a annoncé comme le début d’une ère chez Dc comics avec le parfait Batman, un Superman rétabli et l’arrivée d’autres super héros.

BATMAN v SUPERMAN

Qu’en est-il vraiment ? Et bien en soi le film n’est pas mauvais, mais loin d’être extraordinaire.

Certains spectateurs semblent apprécier le début du film et rejeter la fin, ce qui n’est pas mon cas et dès lors je vais m’expliquer.

La première parie débute avec les origines de Batman, rapidement expédiée, mais à l’esthétisme très propre et vraiment agréable à regarder. A ce sujet tout l’esthétique du film est magnifique avec un superbe éclairage pour ne citer que ceci. Des origines de Batman, expédiées donc, mais un mal pour un bien car à ce stade-ci, on a plus trop besoin de revivre encore et encore les débuts du justicier noir.

Arrive après le cœur du film et le procès de Superman qui n’est plus vu comme le sauveur, mais comme une grande menace pour l’humanité. Une arme qu’il serait intéressant de pouvoir contrôler mais est-ce possible de contrôler un dieu ? Cette partie du film aurait pu être interessante, selon moi, si celle-ci avait été un peu plus courte, car voir Superman faire des jérémiades, se poser des questions pseudo existentielles sur le monde et son existence sans la moindre scène d’action pour réveiller le spectateur est un peu pénible lorsque proposées en continu.

Alors on se dit, super on a Batman qui va y aller de sa poigne et nous réveiller tout ça sauf que lui aussi… Il se lamente sur sa famille, sur ses employés et sur lui-même transformant le tout en grosse colère envers Superman.

Bien entendu ceci semble caricatural, mais quand ceci dire pratiquement 1h45… Cela fait Long.

Batman V. Superman: Dawn Of Justice

On notera aussi une ou deux scènes jolies, mais à l’intérêt assez limité comme celle du désert vue dans la bande annonce ainsi que l’apparition d’un personnage qui ne parle sans doute qu’aux amateurs des comics et une Gal Gadot qui au début du film joue au chat et à la souris avec Bruce Wayne.

Concernant la musique, elle est agréable mais appuie trop les scènes avec la grosse musique de suspens pour faire « Attention, ça va être sérieux » ou le côté « Là, tu entends, tu dois être ému ». Belle musique mais redondante avec les images, elle n’accompagne pas les scènes mais les accentue de trop.

Batman V. Superman: Dawn Of JusticeFinalement les seuls moments plaisants de cette première partie viennent de Jesse Eisenberg totalement déjanté et que l’on voit sombrer de plus en plus vers la folie des grandeurs bien que l’on ne saisisse pas totalement pourquoi il en a aussi après Batman sur la fin. La seconde vision du film m’aidera peut-être à y voir plus clair là dessus)

Quant à la seconde partie du film, le fameux combat de coqs et bien… Il est rapidement expédié et ceux qui espèrent un long combat seront déçus, car si effectivement les deux héros se filent quelques coups, cela ne dure que Max 10′. Le film s’appelle l’aube de la justice et la disparition du S au VS de Batman V Superman est un bon indicatif pour dire que le combat physique tourne court et passe au second plan. Malgré sa faible durée, cela amorce vraiment la partie fun du film où tout explose, où un personnage dévoilé dans la bande annonce prend enfin vie, où le côté avide de pouvoir de Luthor prend toute son ampleur et où enfin on laisse de côté le blabla pour avoir un peu d’action.

Ainsi si on doit comparer avec un autre Batman, prenons Dark Knight par exemple, Nolan était parvenu à bien équilibrer son film entre belles scènes d’action et sa vision d’un monde corompu là où Snyder coupe clairement son film en deux. Forcément cela plaît ou pas.

Arrive ensuite les acteurs, Oui Ben Affleck s’en sort bien, mais semble étrange mis à côtés des autres incarnations du célèbre justicier. Ainsi, ce Bruce Wayne a totalement perdu son côté limite prétentieux et fils de riche que l’on trouvait chez Bale, n’a pas le côté froid et distant de Keaton ou même le côté gentil père de famille de Clooney. Le Batman de Ben Affleck est une sorte de croisement entre tous ceux-ci et l’aspect Batman vieillissant tant annoncé est loin d’être très remarquable. On est en effet très loin du Bruce Wayne de la série animée Batman: La relève. Pris seul, il est donc bon mais souffre malheureusement de la comparaison avec les autres. Il en va de même pour Alfred que je n’ai absolument pas aimé sous les traits de Jeremy Irons. Il est très fade, n’a absolument pas ce côté père protecteur et passe plus pour le mécano de service qu’autre chose. De plus, si Bruce Wayne est censé être vieux, Jeremy Irons ne le semble pas assez que pour être un Alfred ayant été aux côtés de l’enfant, de l’ado et de l’adulte Bruce.

Batman V. Superman: Dawn Of Justice

Henry Cavill est identique au Superman présent dans Man of Steel et cela me convient, car assez convainquant, selon moi. Quant aux autres, ils sont tous assez bons avec comme je le citais plus haut, un Jesse Eisenberg que j’ai véritablement apprécié au même titre que Laurence Fishburne, plutôt drôle.

Enfin, comme vous le savez, ce film s’appelle L’aube de la Justice, car il est le prélude à Justice League qui regroupera plusieurs super héros et pour ceux redoutant que ce Batman V Superman ne soit surchargé en mecs en collants venant de partout peuvent être rassurés, il n’en est absolument rien et vous découvrirez par vous-même comment Snyder est parvenu à annoncer la couleur sans en faire des caisses. Très bon point par ici.

Concernant la 3D, celle ci est jolie mais loin d’être nécessaire. Elle apporte un peu de profondeur, toujours agréable mais n’apporte finalement pas grand chose d’autre

Pour terminer, on passe un moment sympa devant le film même si on a la sensation d’avoir été trop sur la marchandise (vis à vis du COMBAT DU SIECLE vendu sur l’affiche) dans la mesure où il y avait plus de fight dans Freddy VS Jason que dans ce film.

temp-03714.dng

1 commentaire sur Critique de Batman V Superman: L’aube de la justice

  1. Un combat entre Batman et Superman ne peut pas durer une demi heure. Si un fight entre Superman et Shazaamm durait pas longtemps, là j’aurais pu comprendre les plaintes…..

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :