Critique de Batman Ninja

Batman Ninja

4.6

Scénario

3.0/10

Animation

6.0/10

Doublage

5.5/10

Réalisation

4.0/10

Les pour

  • De jolis graphismes

Les contre

  • Scénario médiocre
  • Accumulation de clichés de la Japanimation

Twitter : #Batman #BatmanNinja

Titre VO : Den skyldige

Acteurs: Kouichi Yamadera, Wataru Takagi.

Réalisateurs : Jumpei Mizusaki

Durée : 1h25

Date de sortie : 9 mai 2018 (Direct to DVD)

Prenez une idée originale et risquée autour d’une figure emblématique du cinéma et de la BD et obtenez…. Quelque chose de totalement loupé !

Alors que le début du film avait tout pour convaincre, de par son idée de départ et ses graphismes réussis (J’aime toujours la 2D), malheureusement Batman Ninja va rapidement sombrer dans la médiocrité. Cela débute par des sous-titres placés là même où il n’y a pas de dialogues (on ne sait toujours pas si c’est un bug, si une voix off est manquante ou si c’est normal) avant d’accumuler tout, absolument tous les clichés de l’animation japonaise.

Ce Batman Ninja a visiblement comme idée de plaire aux japonais et pour le coup va cumuler tout ce qui se fait là-bas mais absolument pas ici. Entre les changements soudains de graphismes le temps d’une scène pour faire genre poétique, les fiches personnages en grand pour les présenter, le look des héros revus en mode japonais en passant par l’apparition de robots géants construits de petits robots (oui on est clairement dans un Power Rangers), Batman Ninja n’a aucune identité propre et va piocher partout. Je dois avouer que le film nous a totalement perdu quand un petit singe mignon est devenu un singe géant composé de milliers de singes…

Si au Japon, ce genre de choses est populaire, ici on peut encore accepter ceci, mais à petite dose. Ainsi on est capable d’apprécier un Pacific Rim ou même un Power rangers en film, mais mélanger le tout est rapidement indigeste et ridicule.

On passera aussi sur la mauvaise qualité du scénario puisque l’histoire est basique, comprend de nombreux trous, incohérences et ainsi de suite. Enfin dans les idées les plus ridicules, on retiendra quand même un Batman déguisé en moine avec la coiffure qui va avec (crâne rasé, mais avec une chauve souris dessinée sur le crâne).

Clairement, ce film n’est pas destiné au grand public, à moins de l’en dégoûter définitivement de Batman. En réalité Batman Ninja ressemble plus à une manière pour la DC d’aller chercher un nouveau public, n’arrivant plus à satisfaire un public européen et américain de fans disparus après la trilogie Nolan.

Vraiment décevant.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :