Critique de 3 mondes

Avis:

Twitter: @Metropolitan_Fr

Acteurs: Raphaël Personnaz, Clotilde Hesme, Arta Dobroshi , Reda Kateb, Alban Aumard, Adèle Haenel, Jean-Pierre Malo, Laurent Capelluto

Réalisatrice: Catherine Corsini

Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=xAHUq1MDxOs

Vidéo Zickma: 

Avis:

Si vous aimez les films « vrais » ou l’on assiste à une tranche de vie, alors ce film est pour vous. 3 mondes, c’est 3 vies, 3 univers détruits ou perturbés par un événement tragique.

Un accident de la route, une fuite et une volonté de vouloir bien faire. Le destin croisé de 3 inconnus que tout oppose et qui chacun à leurs manières vont être touchés de plein fouet par un drame commun.

Tout d’abord, il y a Al à qui tout semble réussir. Il va épouser une femme qu’il aime, devient le patron du garage de son beau père et est en route pour finir heureux le reste de ses jours sauf qu’un soir, il va renverser un homme et prendre la fuite. Dés cet instant, sa vie parfaite semble condamnée.

Il y a ensuite Juliette, une femme dont le seul souci semble de savoir si elle va vivre chez elle ou son compagnon. C’est une femme sans histoire mais qui se sent obligée d’aider les autres. Elle va assister à l’accident et son petit monde va être totalement chamboulé.

Et enfin il y a Vera, l’épouse du malheureux qui gît au milieu de la route. Sa vie était déjà difficile et l’accident de son mari ne va que l’entraîner plus encore dans le désespoir.

D’une manière ou d’une autre, ces 3 personnes vont s’approcher, se côtoyer et souffrir à l’unisson.

Ce qui est beau dans ce film est que rien ne semble bidon, on a cette impression assez troublante d’assister à un instantané de vie. Un moment qui arrive comme ça et qui se termine sans rien demander (la fin va directement dans ce sens puisque chacun va continuer sa vie, une vie dont on ne saura pratiquement rien) et c’est ce qui rend ce film prenant car les situations vécues par les personnages peuvent être réelles et voir même nous arriver. Il faut pour cela saluer le très bon jeu d’acteurs et plus particulièrement Raphaël Personnaz qui interprète Al. Il est vraiment doué et criant de vérité; renforçant clairement cette impression de réel.

La tension est palpable du début à la fin du film malgré la lenteur de celui ci. N’attendez pas des rebondissements de fou, des cascades, des explosions, non car dans la véritable vie il n’y a rien de tout ça, juste des larmes, des regrets et des vies qui se croisent…

Un bien beau film

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :