Cette semaine dans les salles

cette-semaine-dans-les-salles-90

 

Septembre est déjà a moitié et depuis le début du mois pas de gros scores. Cette semaine va-t-elle inverser la donne ? Bon choix et bonnes séances.

 

 

  • Free State Of Jones (Metropolitan FilmExport ~251 copies) Nouveau film de Gary Ross après Pleasantville (113k), Pur Sang La Légende De seabiscuit (320.8k) et Hunger Games (1.7M). Au casting, on retrouve Matthew McConaughey qui reste sur Nos Souvenirs (27.5k).

En pleine guerre de Sécession, Newton Knight, courageux fermier du Mississippi, prend la tête d’un groupe de modestes paysans blancs et d’esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l’avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés… Résolument engagé contre l’injustice et l’exploitation humaine, l’intrépide fermier fonde le premier État d’hommes libres où Noirs et Blancs sont à égalité.

 

  • La Taularde (Rezo Films ~188 copies) Quatrième long d’Audrey Estrougo après Regarde Moi (28.5k), Toi Moi Les Autres (172.4k) et Une Histoire Banale (8.6k). Au Casting Sophie Marceau qui reste sur Arrêtez Moi (110.8k), Une Rencontre (460.4k) et Tu Veux Ou Tu Veux Pas (1M).

Pour sauver l’homme qu’elle aime de la prison, Mathilde prend sa place en lui permettant de s’évader. Alors que sa survie en milieu carcéral ne dépend que de lui, Mathilde n’en reçoit plus aucune nouvelle. Isolée, soutenue uniquement par son fils, elle répond désormais au numéro d’écrou 383205-B. Mathilde deviendra-t-elle une taularde comme une autre ?

 

  • War Dogs (Warner Bros France ~307 copies) Une réalisation de Todd Philllips à qui l’on doit les trois opus Very Bad Trip (1=2M; 2=2.5M; 3=1.9M), Starsky & Hutch (1.5M), Date Limite (786.3k), Road Trip (453.4k).

Deux copains âgés d’une vingtaine d’années vivant à Miami Beach à l’époque de la guerre en Irak, profitent d’un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d’argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables… dont certains font partie du gouvernement américain…

CRITIQUE

 

  • Victoria (Le Pacte ~237 copies) Deuxième film de Justine Triet après La Bataille de Solferino (37.4k). Au casting, on retrouve Virginie Efira que l’on a beaucoup vu en 2015-2016 : Caprice (126k), Une Famille A Louer (772.3k), Le Goût Des Merveilles (257.85k), Et Ta Soeur (133.1k), Un Homme A La Hauteur (697.3k), Elle (554.8k). Son plus grand succès reste 20 Ans D’Ecart (1.4M).

Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime.
Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu’elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria.

CRITIQUE
AVANT-PREMIERE

 

  • Mr Ove (Paradis Films ~35 copies) Premier film du réalisateur suédois Hannes Holm à sortir en France. Le film a obtenu le prix du public au trentième festival du film de Cabourg.

Depuis le décès de sa femme et son licenciement, Ove se sent vieux et terriblement inutile. À longueur de journée, il erre dans sa maison comme une âme en peine. Pour s’occuper, il multiplie les rondes de sécurité dans sa copropriété et harcèle ses voisins pour le moindre manquement au règlement intérieur…
À 59 ans, grincheux et dépressif, Ove n’attend plus qu’une seule chose de la vie : la mort !
Il décide donc d’en finir… mais ses tentatives de suicide échouent lamentablement. La situation se corse lorsque de nouveaux voisins emménagent, affreusement sympathiques : Parvaneh, une jeune Iranienne, son mari et leurs charmants enfants. Sans cesse importuné, Ove n’a plus un instant à lui pour se pendre tranquillement. Pire : à force de nouvelles rencontres et d’amitiés improbables, il se pourrait bien qu’Ove reprenne goût à la vie…

CRITIQUE

 

  • Toril (La Belle Company ~96 copies) Premier film de Laurent teyssier avec au casting Vincent Rottiers que l’on peut voir actuellement dans Nocturama (28.4k).

Dans le Sud de la France, Philippe vit entre deux mondes. Son trafic de cannabis et l’exploitation agricole familiale. Le jour où son père, surendetté, tente de mettre fin à ses jours, Philippe décide de sauver leurs dernières terres. Pour y arriver, il lui faut trouver de l’argent, vite et beaucoup. Philippe s’associe alors à un gros trafiquant de la région pour installer un vaste réseau de stupéfiants au cœur du marché paysan. Réseau dont il aura du mal à sortir…

 

  • Ainsi Va La Vie (Ace Entertainment Films ~135 copies) Un film de Rob Reiner qui date de 2014… Parmi les grands succès du réalisateur Quand Harry Rencontre Sally (1.8M) et Des Hommes D’Honneur (1M).

Un vieil agent immobilier égocentrique voit sa vie chamboulée avec l’irruption de sa petite-fille, dont il ne soupçonnait même pas l’existence. Il décide alors de s’associer à sa voisine pour apprendre à changer et à connaître sa petite-fille…

CRITIQUE

 

  • Les Démons (Paname Distribution ~13 copies) Premier long du réalisateur québécois Philippe Lesage.

Félix, dix ans, enfant imaginatif et sensible, termine son année scolaire dans une banlieue d’apparence paisible. Félix a peur de tout : du possible divorce de ses parents, des maniaques qui s’en prennent aux petits garçons, des voisins louches, et même du sida. Peu à peu, les démons imaginaires de l’enfant côtoient les démons d’un monde réellement inquiétant.

 

  • Clash (Pyramide Distribution ~65 copies) Un retour dans l’Egypte de 2013 par Mohamed Diab à qui l’on doit Les Femmes Du Bus 678 (250.6k).

Le Caire, été 2013, deux ans après la révolution égyptienne. Au lendemain de la destitution du président islamiste Morsi, un jour de violentes émeutes, des dizaines de manifestants aux convictions politiques et religieuses divergentes sont embarqués dans un fourgon de police. Sauront-ils surmonter leurs différences pour s’en sortir ?

 

  • Confusion (Dissidenz Films ~10 copies) Un film de Dario Cerruti, Yacine Brahem et la collaboration de Laurent Nègre.

Caroline Gautier, chef de cabinet au département de la Sécurité du Canton de Genève en 2014, s’apprête à accueillir un ex-détenu de Guantanamo. Suivie par deux étudiants en école de cinéma, Dario et Yacine, qui réalisent son portrait à cette occasion, Caroline se prépare à vivre un moment historique. Mais rien ne se passe comme prévu. Entre manifestants hostiles, risques d’incidents diplomatiques et adversaires politiques guettant le moindre faux pas, Caroline va devoir lutter pour défendre ses positions et préserver la dignité d’un homme, tandis que la caméra de nos étudiants capture des images parfois volées. Un document inouï qui va sceller l’avenir de tous les protagonistes de ce film non autorisé et qui, pour sa diffusion, va faire appel au discernement du spectateur, en flirtant, sans prendre de gants, entre documentaire et fiction.

 

  • Promenons-Nous Avec Les Petits Loups (KMBO ~75 copies) Un programme de courts métrages :Iwan et le loup d’Anna Levinson, 2015, Allemagne, 5’56 ; Grand méchant loup de Borja Guerrero & Marta Fariňa, 2008, 8’27 ; Au revoir, été ! de Jang Seong Ji, 2013, Corée du Sud, 8’21 ; Les Sept chevreaux, Ismael Mon, 2010, Espagne, 2010, 10’32 ; Le Secret du loup, Julia Ocker, 2016, Allemagne, 3’48 ; Moroshka, Polina Minchenok, 2016, Russie, 7’40

Le grand méchant loup est-il vraiment si grand et si méchant ? Avez-vous déjà entendu l’histoire du loup-danseur ou celle du papa-loup ? Six contes animés, plein d’humour et de surprises pour découvrir le loup sous toutes ses facettes… De quoi chasser la peur du loup !

 

  • Where To Invade Next (Chrysalis Films ~119 copies) Nouveau documentaire de Michael Moore après Roger & Moi (67.5k), The Big One (212.2k), Bowling For Columbine (1M), Fahrenheit 9/11 (2.3M), Sicko (262.2k), Capitalism A Love Story (134.2k).

Dans son nouveau documentaire, Michael Moore décide de s’amuser à envahir le monde pour déterminer ce que les États-Unis peuvent apprendre des autres pays.

 

  • Simshar (VisioSfeir ~10 copies) Premier film de Rebecca Cremona inspiré d’une histoire vraie avec au casting Lofti Abdelli vu dans Le Cochon De Gaza (303.7k).

Simon part à la pêche à bord du bateau Simshar au large des côtes maltaises, avec sa famille et un travailleur clandestin. A la suite d’un accident, l’équipe part à la dérive, au milieu de la Méditerranée. Au même moment, un groupe de migrants Africains se retrouve confiné par les autorités, sur un cargo de marchandises. Un drame humanitaire qui ne sera pas sans conséquence pour les naufragés du Simshar.

 

  • Chronique D’Une Vie (Tucuman Films) Premier film de Mauricio Cuervo.

Pablo, 70 ans, professeur d’université à la retraite, vit enfermé dans son appartement. Son monde s’est effondré depuis deux décennies, lors du décès de son épouse, morte dans l’explosion d’une bombe à Bogota. Felipe, son fils, père pour la première fois, est sa seule connexion avec le monde extérieur. Pendant qu’il attend la fin du monde annoncée, Pablo décide d’appeler ses ennemis pour leur rappeler les mauvais souvenirs qu’il a d’eux.

 

  • Des Locaux Très Motivés (Dickinson ~1 copie) Documentaire d’Oliver Dickinson sur l’association des loco-motivés.

Caplongue, village aveyronnais de 80 habitants, a vu naître en 2012 l’association des Loco-Motivés. Son ambition est de produire et consommer local dans le respect de la nature, des animaux et des personnes, de la manière la plus conviviale possible. Au travers de portraits intimistes et poétiques, nous suivrons pendant douze mois dans le Lévézou l’engagement d’Isabelle, Jean-Marc, Vincent et les autres autour de cette grande idée.

 

  • Le Pantin (Les Découvertes Du Saint André ~9 copies) Premier long de Mallory Grolleau.

Esteban quitte l’Algérie et traverse la France pour aller en Angleterre. Franchissant la Manche, ses passeurs le jettent à l’eau. Par miracle, il échappe à la noyade et est recueilli par Raphaëlle.
L’hospitalité se fait enfermement. Dans un jeu de miroir, elle se masculinise tandis qu’il se travestit jusqu’à devenir son objet sexuel. Leur couple s’installe dans un équilibre déviant. La jalousie de Joseph, figure de père adoptif de Raphaëlle, les mène alors sur des pans de plus en plus abrupts.

 

  • Jai Alai Blues (Cinéma L’Atalante) Documentaire espagnol de Gorka Bilbao.

Incroyable aventure que celle du Jai Alai et des pelotaris. Comment ce sport, à l’origine local et rural, a-t-il pu s’exporter dans tant de pays et connaître un succès si fulgurant ? Jai Alai Blues nous raconte cette histoire, ou comment des investisseurs, à travers la mise en place des paris sur les parties, ont su tirer profit de ce sport devenu populaire dans le monde entier : Egypte, Chine, Philippines, Cuba, Mexico, Etats-Unis, etc. Les pelotaris furent alors considérés comme de véritables artistes et connurent d’incroyables heures de gloire. Mais l’âge d’or du Jai Alai ne devait pas durer toujours. Jai Alai Blues est un voyage dans le temps et dans l’Histoire de ce sport spectaculaire. Des origines à l’âge d’or américain, en terminant sur un état des lieux actuel, le documentaire de Gorka Bilbao est une immersion fascinante. On y croise les pelotaris parmi les plus emblématiques, on y confronte les intérêts et les enjeux de pouvoirs, on y dévoile les dessous de la success story du Jai Alai et de la crise qui s’en est suivie. Le tout est subtilement orchestré par son réalisateur Gorka Bilbao et savamment mis en musique par le groupe Audience. Un premier long-métrage documentaire d’une maîtrise surprenante !

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :