C’est un peu fou et étrange, mais on a succombé à l’album d’Antoine HLT.

Comment décrire ce nouvel opus « Petits morceaux » d’Antoine HLT

Ce n’est en effet pas évident tant cet album est à la fois étrange, absolument pas linéaire, un peu barré parfois aussi, mais surtout regroupe de bonnes chansons et de belles idées aussi.

Si la musique de « Tu fais chier je t’aime » a un côté un peu vintage et que « Végé t’a rien » a ce côté chanson voisine à celles de Patrick Sébastien on était en droit de se poser des questions sur la suite de l’opus qui partait dans tous les sens dès le début avec pourtant ce petit quelque chose qui plait. Car oui si le début de l’album est surprenant, on accroche directement aux textes, à la voix d’Antoine et à cette étrange folie. « Végé t’a rien » étant un exemple parfait de belle folie.

La suite ? Et bien, elle est vraiment bonne. Ainsi « Ma muse s’amuse » est une très belle ballade pop là où « Michel Michel » navigue avec succès dans le pop rock.

Le titre « Un petit morceau » est aussi assez surprenant dans son côté douce comptine pour adultes.

Dans le rayon autre moment un peu fou… Le très bon « La fourmi sans la cigale » qui utilise des voix comme instruments. Très bon titre musicalement, mais aussi au niveau du texte. Un des grands moments de l’album.

« Chercheur d’or » renoue avec l’électro un peu old school et bien que l’idée de proposer des choses différentes soit louable… Je pense que ce n’est clairement pas ce qui réussit le mieux à Antoine HLT. Cette électro, me rappelle celle que Laurent Boutonnat avait offert à l’opus Monkey Me de Mylène Farmer en 2012… Soit, une électro déjà un peu vieillotte. C’est d’autant plus dommage que la fin de la chanson avec les choeurs est agréable.

La frustration ressentie sur les pistes électro augmente d’un cran quand arrive le remix de « Ma muse s’amuse » en 11 ème piste puisque cette dernière est réussie montrant qu’il y a vraiment moyen de proposer des titres électro et moderne et qu’il y avait matière à faire sur « Chercheur d’or » et « Tu fais chier je t’aime« .

Je n’ai pas encore parlé jusqu’ici du titre « Enchanté » qui est un des bons morceaux de l’album puisqu’on le retrouve également en avant-dernière piste dans sa version longue. Morceau surfant à nouveau avec l’électro, il y a un aspect chanson de variété ici vraiment plaisant. Agréable.

Enfin l’album se clôture avec le même titre que celui qui officiait en guise d’ouverture, à savoir « Résistance » ici remixé. On préfère bien plus la version originale qui ouvrait joliment l’album.

Vous l’aurez saisi, il y a du très bon dans cet album et même si ces belles pistes sont un peu parasitées par une ou deux un peu en dessous, il y a un réel potentiel ici et surtout ce petit quelque chose qui malgré ces petites faiblesses nous aura plu au point de nous donner envie de parler de l’album et surtout de le ré-écouter.

L’album sort ce 27 avril.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :