C comme culte 29: Les poings dans les poches

c’est à l’occasion de la ressortie du film, entièrement remasterisé en 4K et supervisée par le réalisateur en personne, à savoir Marco BelloChio que nous avons eu la chance de découvrir Les poings dans les proches.

C Culte 29 Les poings dans les poches3

Synopsis

Souffrant d’épilepsie, le jeune Alessandro s’est, petit à petit, enfermé dans son monde. Perdu dans l’admiration qu’il a pour son frère Augusto, qui rêve d’épouser Lucia, et pour se donner le sentiment de dominer son destin, Alessandro entreprend de détruire le carcan familial.

C Culte 29 Les poings dans les poches1

Sorti en 1965, Les poings dans les poches est aujourd’hui encore considéré comme le chef d’oeuvre de son réalisateur tant ce film marqua les esprits lors de sa sortie. Abordant des thèmes assez fort pour l’époque tells que la matricide, la folie, l’épilepsie (rarement présentée au cinéma) et même le temps d’un plan retrouvé dernièrement et remis dan sel film, l’inceste.

Onde de choc lors de sa sortie, le film italien n’a rien perdu de son impact aujourd’hui et ce entre autre grâce au talent des comédiens et essentiellement Lou Castel, incroyable dans ce rôle du fils violent, possessif, fou et criminel.


Attention cet article contiendra des Spoilers.

Racontant l’histoire d’un jeune homme souffrant de crise d’épilepsie et vouant un amour secret pour sa soeur, on assiste à une réelle montée en force de l’histoire construite de manière à alimenter un suspens ne trouvant sa résolution qu’en toute fin, d’autant que ces dernières minutes se trouvent loin de celles que l’on pouvaient attendre. Fin surprenante donc mais également film surprenant car toujours aussi fort aujourd’hui malgré le poids des années. Il faut dire que la réalisation ne fait absolument pas vieillotte, que la musique composée par Ennio Morricone est magnifique et que comme dit plus haut les acteurs sont incroyables.

Proposé en un superbe noir et blanc qui manque aujourd’hui cruellement au cinéma et sublimé par cette restauration exemplaire, le choix des décors (peu nombreux) et la lumière crée automatiquement une belle alchimie rendant un aspect froid au film déjà glacial de par ses thèmes.

Une des choses les plus réussies et le plus agréable du film se situe également dans son humour noir et voir par exemple le fils qui a tué quelques minutes plus tôt sa mère ne pas hésiter à poser les pieds sur le cercueil de celle-ci est à la fois dérangeant mais assez amusant car tellement démonstratif de cette recherche de supériorité du personnage que cela en est risible. Et puis bien que le fils soit au centre du film, chaque personnage est d’une manière ou d’une autre fou et perturbants ce qui crée là aussi certains notes d’humour assez sombres mais efficaces.

Les poings dans les poches est un film que l’on vous conseille vivement de découvrir lors de sa ressortie le 13 juillet prochain si vous aimez les bons thrillers psychologique et les acteurs se dépassant.

C Culte 29 Les poings dans les poches2

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :