C classique : L’ange exterminateur

L'ange exterminateur

7.8

Scénario

9.0/10

Réalisation

7.5/10

Casting

7.0/10

Les pour

  • Un thriller pour déconstruire la bourgeoisie

Twitter : #LAngeExterminateur #EtrangeFestival @etrangefestival

Titre VO : El Ángel exterminador

Réalisateur : Luis Buñuel

Acteurs : Silvia Pinal, Tito Junco

Durée : 1H35

Date de sortie : 1952

En voilà un film original, étrange et avec un message que ce « L’ange exterminateur » de Luis Buñuel.

Utilisant le concept du suspens horrifique et de l’enfermement mystique pour décortiquer la bourgeoisie, le film est à la fois fort et drôle notamment par des dialogues totalement déjantés parfois tels que « On ira à Lourdes acheter une marie en plastique lavable » qui évidemment ne peut que faire rire la salle.

Au-delà de l’humour et du suspens, le film montre que privée de ses ressources, la bourgeoisie n’est rien de plus qu’une horde animale (propre à l’homme) qui retrouve son état sauvage comme n’importe quelle couche sociale. Ainsi petit à petit on va les découvrir prêts à s’entre-tuer, qu’ils « sentent le chacal », que les formules de politesses tombent les unes après les autres et que sans les beaux habits, ils ne sont rien de plus que des hommes comme tous les autres.

La réalisation est assez farfelues puisque le film répète plusieurs fois la même scène (parfois plus subtilement que d’autres) et ce sans explications nul autre que Luis Buñuel a toujours été attiré par la répétition. Il faut faire avec et le procédé est assez étrange, mais jamais dérangeant.

Le film comprend un bon suspens et un bon twist final, le casting est de qualité et les dialogues croustillants, que demander de plus ?

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :