Róisín Murphy casse les codes avec All my dreams / Innocence

Alors qu’elle a connu la gloire avec Moloko dans les années 90, débuté sa carrière solo en 2005 (avec un demi succès),  un album incroyable rempli de tubes en 2007 (Overpowered) Róisín Murphy a toujours été vue telle une artiste étrange, proposant depuis des choses difficiles commercialement parlant (pour la radio et le grand public). Après un troisième album assez décevant, un opus en italien, totalement éloigné de la dance et un dernier opus passé inaperçu en 2016, Róisín Murphy est de retour cette semaine avec un premier de quarte ep annoncés en collaboration avec Maurice Fulton, décrit comme l’un des meilleurs producteurs actuels de musique électronique.

Le premier ep composé de trois titres (dont deux inédits) vient de tomber et à nouveau, Róisín Murphy a décidé de proposer des choses difficilement diffusables en radio et plus destinés aux clubs de par le rythme ou le manque d’effets directes qui plaisent tant au grand public.

Malgré tout, on se retrouve avec deux inédits bien plus accrocheur et susceptible de fonctionner que les précédents titres de la célèbre chanteuse irlandaise.

Découvrez All my dreams / Innocence

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :