On a écouté « Wet Tennis », le nouvel album de Sofi Tukker !

S’il y a bien un groupe qui est parvenu à se faire un nom en quelques années seulement, c’est bien l’excellent duo Sofi Tukker.

Fort de nombreux tubes ( Energia, Batshit, Best friend…), d’une tournée incroyable et de jolis partenariats dont un avec Apple, Sofi Tukker est parvenu à s’imposer dans l’univers de la Dance pour finalement mieux revenir cette année et brouiller les pistes.

Si en effet, il reste bien des sonorités électro sur « Wet Tennis« , le duo s’est presque « Assagi » en proposant des sonorités moins « rentre dedans », plus posées et plus variées.

Au programme de cet opus, de l’inédit, de la world music, des samples et même de la reprise.

Impossible en effet de ne pas connaitre le sample utilisé dans « Summer in New York » ou de prendre plaisir à retrouver « Mon chéri » avec Amadou et Mariam sorti l’an passé ainsi que le classique « What a wonderful world » pour ce qui est de la reprise.

Aux côtés de ces titres revisités, il y a bien entendu les surprenants et excellents singles déjà dévoilés, à savoir « Forgive me » , « Original sin » et « Sun came up » en compagnie de John Summit.

Si évidemment les fans de la première heure risquent d’être étonnés de ne pas retrouver le style musical qui les a rendu fan, il ne fait aucun doute que c’est une chance d’avoir un groupe qui ose se renouveler de la sorte sur son second opus, car cela promet des concerts plus variés et surtout la promesse qu’ils ne s’enfermeront pas dans un style, évitant ainsi la répétition.

Au-delà des singles, on retiendra les très bons « Wet Tennis« , la relecture de « What a wonderful world » ou encore « Hold » mais aussi ce qui fait plus acte d’intro que de titre complet de par sa courte durée (1:46), l’incroyable « Kakee« 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :