On a écouté Sommeil Levant de Hoshi

Hoshi a connu le succès avec son premier album « Il suffit d’y croire » en 2018 avant de rencontrer son public lors d’une magnifique tournée ensuite.

2 ans plus tard, il est temps pour Hoshi de proposer son second album et de montrer si oui ou non elle est faite pour durer.

La première chose à savoir est qu’avec ce nouvel album, si Hoshi fera plaisir à ses fans, il y a peu de chances pour que de nouveaux venus arrivent dans l’aventure. La raison pour cela n’est en rien liée à qualité de l’album bien au contraire, mais plus parce que Hoshi a une voix et un style si particulier qu’il est difficile d’entrer dans son univers à moins d’avoir un énorme tube sous le coude.

Et si cet album comprend de très belles pistes, on ne retrouvera pas un second « Ta marinière » à même d’affoler les charts à moins que « Bluff » ou « Enfants du danger » ne sortent et soient massivement soutenus par les radios.

Alors si effectivement il n’y a pas de « Gros tube » dans cet opus, on peut par contre dire que ceux qui seront curieux et se plongeront dans cet album en seront plus que satisfait tant la majeure partie des morceaux sont réussis.

Vous l’aurez compris, « Bluff » est un de nos coups de coeurs issus de cet album. Il faut dire qu’Hoshi ose et se réinvente en proposant un titre assez électro des plus plaisants.

En parlant de réinvention, Hoshi ne cesse de surprendre sur ce second album via des pistes tantôt engagées, tantôt émouvantes et bien souvent dansantes.

Autre coup de coeur du genre, le titre « Larmes de Croco » avec la sensation Corine que l’on adore par ici ! Si le mélange des deux ne semblait pas une évidence, les deux se complètent merveilleusement bien et proposent un joli duo. Corine apporte un côté sexy et lancinant qui manque un peu à Hoshi, plus dans le « Rentre dedans ».

Autre joli moment, la chanson « La plus belle partie de moi » qui, malgré une certaine facilité dans les couplets qui étirent les mots, comprend un excellent refrain et une musique vraiment agréable. Le titre rentre vraiment dans la tête, s’avère être une des plus belles pistes de l’album et on peut déjà l’annoncer, un des futurs grands moments ç vivre en live !

Evidemment on aime beaucoup le single « Amour censure« , de par son message, sa mélodie, mais aussi son aspect de transition entre le premier album et ce nouvel opus. En effet, « Amour censure » est clairement une piste que l’on aurait pu retrouver sur l’album « Il suffit d’y croire« . On se dit qu’il était le premier single idéal.

Autres jolis moments sur cet album… Les ballades, à commencer par les magnifiques « SQY » en hommage à Saint Quentin en Yvelines, « Bouche de métro » et le superbe « Fais moi signe« .

On apprécie aussi retrouver les sonorités russes sur le titre « Coule Mascara« , rappelant le magnifique « Poupée Russe » sur le premier album.

« Enfants du danger » est aussi un joli coup de coeur, un de ces morceaux que l’on aimera chanter a tue tête sur la prochaine tournée.

De manière générale, si l’on devrait pointer du doigt un petit défaut chez Hoshi, ce serait dans sa façon d’écrire parfois. Si les messages sont toujours là, certains couplets manque de « Liants », auraient mérité une approche mélodieuse plus poussée histoire que l’on puisse chanter a tue tête avec elle au-delà des refrains.

Hoshi était elle donc un phénomène temporaire comme de nombreux artistes avant elle ou est-elle là pour du long terme… Et bien à l’écoute de ce second volet musical, on peut clairement sentir qu’Hoshi va continuer de faire parler d’elle et ce pour longtemps.

Initialement prévu cette semaine, Hoshi a été contrainte de repousser la sortie de son opus suite à la crise sanitaire que l’on vit en ce moment.

Qu’à cela ne tienne… On vous encourage a précommander dès aujourd’hui « Sommeil Levant« , car vous serez récompensé d’un très bel album.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :