On a écouté Genre humain de Delta

Delta, c’est un nouveau duo sur la scène musicale française et ils nous viennent de Belgique !

Le duo se compose de Benoit et Julien, qui ont grandi dans le même quartier, fréquenté la même école, à Bruxelles, sans jamais se croiser et c’est finalement en 2010 que la magie de la musique va les unir.

Ils vont alors s’amuser en anglais avant de revenir au français et rencontrer les premiers succès et ce notamment en France avec les singles « Je tire« , « Notre ADN » et « À l’envers, à l’endroit« . Ils vont ensuite travailler avec Yannick Noah , Florent Pagny, Amir, Arcadian, Léa Paci ou encore Asa et le moins que l’on puisse dire est que l’on retrouve un peu de tous leurs univers dans le premier album du do : « Genre humain« .

Entre la pop à la Arcadian, les chansons solaires à la Amir, les textes plus profond comme pour chez Pagny en passant par la variété plus légère de Léa Paci, on reconnaît ici le travail de l’ombre du placé ici en lumière avec cette fois leurs propres voix.

De cet album sont sortis plusieurs singles déjà dont le réussi « Comme tu donnes« , ou encore « Nirvana« , soit des titres variés et qui représentent bien cet album.

Vraiment agréable à écouter, ce « Genre humain » enchaîne les bons titres à l’image du plus posé, mais loin de la ballade classique, « Comète ou Karma« , mais aussi l’excellent single et véritable coup de coeur ici, le pop « En fait« 

Autre petit coup de coeur de par sa musicalité, « Aimez-moi » qui en plus bénéficie d’un excellent texte sur la génération « Réseau sociaux ». En tout cas on a bien envie d’aller aussi mettre des coeurs et commentaires et de les aimer, car arrivé à cette piste-ci on est clairement fan de Delta.

Une des choses très appréciables dans cet album est l’association des sonorités électroniques modernes avec de véritables instruments comme les guitares qui apportent chaque fois une chaleur et une véritable authenticité sur les différents morceaux et ce notamment sur la ballade « Sans jamais trouver« .

Autre pépite de l’album et définitivement le meilleur titre de l’album, le nouveau single « Taille humaine » qui regroupe absolument tout ce qui nous plait depuis le début de cette écoute, à savoir un excellent texte, une musique moderne et incluant de véritables instruments (écoutez les petites subtilités qui sont là), mais aussi une ambiance solaire qui donne envie instantanément de se lever, de chanter et de danser. Incroyable morceau.

Enfin l’opus se termine sur « Grève des sentiments« , encore un autre morceau réussi même si il est difficile de passer après « Taille humaine« .

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :