On a écouté Chimera de Aurus

Déjà défendu par plusieurs superbes singles tels que Momentum il y a déjà deux ans, Mean world syndrome l’an passé et plus récemment Kuhu, autant dire que l’on attendait avec impatience cet album qui ne semblait pas arriver…

Et ce vendredi, ça y est il est là !

Chimera regroupe les titres forts sortis depuis tout ce temps, mais aussi d’excellents nouveaux morceaux à l’image du captivant Chimera qui a donné son nom à l’album, le magnifique Stardust (véritable coup de coeur), le très pop The well chanté en Créole, langue que l’on retrouve mélangée avec de l’anglais et du français parfois sur cet album hybride, mais au combien passionnant et captivant.

Riche d’une voix puissante et presque hypnotisante (comprenez par là qu’on lance l’album et on l’écoute du début à la fin sans s’en rendre compte tant on est happé par la force vocale de Bastien), cet opus est vraiment une réussite de bout en bout alternant judicieusement les ballades, les titres pop et les morceaux incluant des sonorités plus world music.

A noter que l’opus se clôture par deux pépites que sont l’énergique North Sentinel et le single Mean world syndrome

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :