Critique de Vendredi 13 – Chapitre 5 : une nouvelle terreur

Vendredi 13 - Chapitre 5 : une nouvelle terreur

6.2

Scénario

6.5/10

Casting

5.4/10

Réalisation

6.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Une bonne BO
  • Quelques personnages sympas

Les contre

  • Certains personnages énervants et ridicules

Twitter : #Vendredi13

Titre VO : Friday the 13th: A New Beginning

Réalisateur : par Danny Steinmann

Acteurs : John Shepherd, Marco St. John, Mélanie Kinnaman, Shavar Ross

Durée : 1H32

Date de sortie : 31 juillet 1985

Non, il n’y a pas de nouveau film au cinéma et on a déjà consacré un C Comme culte à la saga dans son intégralité il y a quelques années, mais après avoir publié la critique du premier film pour ses 40 ans, j’ai eu l’envie de continuer à critiquer les autres films de la saga comme si on les découvrait aujourd’hui, sans connaitre les suites, ce que Jason devient etc…

Alors que le dernier film était annoncé comme Le chapitre final, voilà que nous arrive un 5ème volet de la saga Vendredi 13 et si évidemment cela est le fruit du succès rencontré par le dernier opus, on se demande s’il faut encore faire confiance à Paramount qui nous propose ce nouvel épisode qui, à n’en pas douter, devrait diviser les fans.

Alors Jason est-il vivant ou bien mort ? Est-ce que Tomy Jarvis a basculé dans la folie, ou non ?

Cette nouvelle terreur va s’amuser avec le suspens et essayer de nous emmener sur différentes pistes, même si les fans les plus avisés découvriront rapidement le twist final là où les spectateurs lambdas risquent quand même de se gratter la tête à la fin… (Mais on ne spoilera pas).

Ce nouvel épisode n’est pas mauvais en soi et comprends quelques bonnes idées et certains personnages attachants tels que Pam, Jack ou encore Reggie.

Malheureusement certaines bonnes intentions sont un peu gâchées par l’ajout de quelques personnages débiles ou mal joués à l’image de Ethel et son fils ou encore Tommy Jarvis interprété par John Shepherd, bien en dessous de ce que proposait Corey Feldman dans l’opus 4 et qui fait ici un simple cameo en début de film.

Sur ce qui est des autres aspects, la réalisation est fluide et l’ennui ne pointe jamais son nez surtout que les meurtres (assez originaux) s’enchaînent assez rapidement.

La bande originale est assez bonne et notamment la chanson « His eyes » de Pseudo Echo.

Ce nouveau vendredi 13 se laisse regarder et s’il est moins bien que les opus 2 et 4, il se situe dans la même veine que le 3ème film, regardable, mais pas mémorable la faute entre autre à un casting plus faible.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :