Critique de Un Conte Peut en Cacher Un Autre

Un Conte Peut En Cacher Un Autre

7.7

Scénario

8.0/10

Réalisation

7.5/10

Musique

7.5/10

Les pour

  • une écriture majestueuse
  • Raviera petits et grands

Twitter : #UnContePeutEnCacherUnAutre @lesfilmsdupreau

Réalisateurs : Jakob Schuh et Jan Lachauer

Adaptation du livre de Roald Dahl

Durée : 1h01

Date de sortie : 11 octobre 2017

Après Le Bon Gros Géant l’année dernière, un autre roman de Roald Dahl est adapté cette année. Cette fois ci c’est sous forme de dessin animé que les plus jeunes, ainsi que les plus âgés, pourront découvrir l’histoire de Un Conte Peut En Cacher Un autre.

Comme dans sa version papier, ce long métrage d’animation est une relecture des contes bien connus de Blanche Neige, Le Petit Chaperon Rouge, Cendrillon puis enfin James et le haricot magique en passant par Les Trois Petits Cochons. Le film démarre dans un café où un loup décide de raconter la véritable histoire de ces contes à une dame qui attend l’heure de son service de babysitting dans la maison d’en face.

Ce qui est bien avec ce long métrage c’est que peut importe votre âge vous devriez trouver votre compte. Les petits arriveront sans mal à comprendre les événements et les plus adultes s’amuseront à remarquer les différences et les gags glissés à droite et à gauche. Quoique certains enfants pourront également prêter attention à ces changements s’ils connaissent un temps soit peu les romans d’origine que ce soit les versions proposées par Disney ou celle écrites par Les Frères Grimm. Les dialogues sont magnifiquement bien écrits en adéquation avec le roman original écrit en vers.

Côté technique, le dessin est jolie et l’animation fonctionne. Le doublage est adéquat et bien compréhensible pour un film d’animation. La musique quand à elle est adapté comme il faut avec son sujet. Un Conte Peut En Cacher Un Autre est donc un long métrage idéal pour partager un moment de cinéma entre adultes et enfants.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :