Critique de Rio 2

Avis:

Twitter: #Rio2 @20thCFox_FR

Acteurs: Anne Hathaway, Jesse Eisenberg, Jamie Foxx, Andy Garcia, Bruno Mars, Jemaine Clement, Rodrigo Santoro, Kristin Chenoweth, Will.I.Am

Réalisateur : Carlos Saldanha

Date de sortie: 9 avril 2014 (1H42)

Bande annonce: 

Rio 21

Ce n’est pas toujours évident de faire des suites surtout quand le premier film est très amusant, comprend une des meilleures bandes originales qui soit et semble ne pas avoir nécessairement besoin d’une suite pour avoir ce sentiment  d’histoire achevée.

C’était un peu le cas de Rio et forcément quand est arrivée l’idée d’une suite, la première chose que je me suis dit, qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir inventer puisque tout semble déjà dit à la fin de ce premier film.

De ce côté là, le scénario de Rio 2 utilise la recette facile d’incorporer les enfants à l’histoire comme c’est souvent le cas dans les suites de films centrés sur un couple et ce que l’on soit des oiseaux ou des Ogres (Shrek) mais surtout Rio 2 explose un peu ce qui faisait la particularité du 1er film, à savoir ce côté « nous sommes les derniers au monde » en nous révélant que finalement Blu et Perla ne sont pas si seuls que ça.

Rio 23

Rio 25Donc le début du film se veut très conventionnel et l’histoire on ne peut plus classique. Heureusement ceci se déroule globalement dans les premières 20 minutes et après, nous pouvons passer aux choses sérieuses.

Le reste du film va en effet se concentrer sur la formation de Blu (rappelons le, un perroquet domestiqué) par un autre oiseau (je ne peux vous dévoiler qui sous peine de vous spoiler un moment clef du film) mais aussi sur son adaptation quant à un éventuel retour à la nature. Cette partie là est bien plus amusante et plus drôle que cela pourrait le laisser penser même si cela fait déjà vu.

Ensuite il y a surtout toutes ces autres choses qui font de la saga Rio, une réussite, à savoir les superbes décors, les magnifiques couleurs, la 3D réussie et surtout la musique.

Que les fans du premier film (tel que moi) se rassurent, tout ceci est toujours bien présent et l’utilisation des différentes couleurs du film vous emportera à Rio en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Ca brille de partout, c’est chaleureux, et les graphismes sont tels que l’on a qu’une envie, ne jamais quitter ces magnifiques lieux que sont Rio et la foret Amazonienne.

Du point de vue de la 3D, celle ci est réussie et très immersive. Nous sommes littéralement dans les décors et cela permet un côté réel à tout ceci.

Rio 26

Au niveau des chansons, j’ai vu le film en Français et aussi étrange que cela puisse paraître, je suis tellement habitué de regarder les films en VO que lorsque je les regarde maintenant en français… Souvent je ne comprends pas tout ce qu’ils chantent car les mots vont trop vite. Cela peut sembler étrange mais ce fut aussi le cas ici avec Rio 2 et je n’ai pas toujours saisi les mots interprétés par les chanteurs dont M Pokora.

Cela étant un souci personnel, il faut souligner un doublage de vraiment bonne qualité et des chansons toujours aussi agréables et réussies. Une fois encore, on nous propose l’une des meilleures bandes originales pour un film. Il me tarde maintenant de le découvrir également en VO et d’y entendre Bruno Mars.

Pour terminer, je conseille vivement  ce film à tous ceux ayant apprécié le premier ainsi qu’aux plus jeunes tout en acceptant de se retrouver devant un scénario un poil en dessous de ce que l’on aurait pu espérer.

Rio 22

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :