Critique de « Le Dernier Duel »

Le Dernier Duel

7.4

Scénario

7.9/10

Casting

7.0/10

Réalisation

7.5/10

Bande-Originale

7.0/10

Les pour

  • Le trio Damon/Driver/Comer
  • Les costumes et les décors
  • Les 15 dernières minutes jouissives

Les contre

  • Ben Affleck en roue libre
  • Storytelling lent et peu rythmé

Twitter : #TheLastDuel @TheLastDuelFilm

Titre VO : The Last Duel

Réalisateur : Ridley Scott

Acteurs : Matt Damon, Jodie Comer, Adam Driver, Ben Affleck…

Durée : 2h32

Date de sortie : 13 octobre 2021

Comme finalement assez peu de cinéastes contemporains, Ridley Scott est un réalisateur qu’il fait bon d’aborder sous différents angles compte tenu des nombreuses facettes et genres cinématographiques qu’il est capable de proposer. On connaît donc tantôt le papa un peu trop poule et gâteux de la licence Alien ou encore le créateur du mythique Blade Runner puis plus récemment, le chef d’orchestre de films à tendance polar/thriller comme Tout l’argent du monde.

Mais un genre qui lui sied tout de même bien quand on voit le succès qui y est associé à chaque nouvelle tentative, c’est sans nul doute le film historique. Gladiator, Kingdom of Heaven, Robin des Bois, Exodus… véritables épopées historiques qui tendent vers le péplum, le récit de cape et d’épée ou le biblique avec toujours autant d’engouement , de maîtrise et de spectaculaire à la clé.

Alors quand on entend parler de son nouveau projet de traiter du dernier duel judiciaire français, en pleine guerre de Cent Ans, avec tout de même un sacré casting, la curiosité est de sortie. 

Le Dernier Duel s’avère être l’une des plus grosses surprises de cette fin d’année et l’un des meilleurs films en date de son réalisateur. Tourné en majeure partie en France et en Irlande avant et pendant l’ère Covid, c’est le genre de rares films où on parvient encore à se demander : comment ? 

Comment est-ce que de tels plans, de tels enchainements d’action puissent-ils exister et comment sont-ils réalisés à échelle humaine ? 

Ridley Scott nous faisait cet effet là il y a de cela une vingtaine d’années et réitère à nouveau l’expérience pour notre plus grand plaisir. 

MAIS. Tout viendra à point qui sait attendre et il sera judicieux d’éviter se reférer à une promotion quelque peu trompeuse, notamment sur le rythme du film et aux attentes que ce dernier pourra générer. 

Le Dernier Duel n’est pas le film d’action habituel pur où se succèdent des scènes imparables de combats d’épées et de décors à couper le souffle. N’en attendez rien surtout car vous seriez déçus : sur les 2h30 que dure le film, si on met de côté le final totalement violent et enjoué, le tout se rapporte d’avantage à du théâtre, où vont se répondre mutuellement trois personnages ainsi que leurs points de vue tout du long. Parfois calme, trop calme et un iota lent quand bien même l’interprétation des acteurs et actrices est convaincante (à l’exception d’un Ben Affleck dans le surjeu…). Tout tend à être une oeuvre très académique jusqu’aux derniers instants, véritable libération pour à la fois les personnages qui voit les enjeux prendre une tournure radicale, et pour le spectateur pour qui la vérité triomphe enfin. 

En passant par des chemin parfois rugueux, Le Dernier Duel réussit à l’arrivée, à captiver grâce à son propos, à sa volonté de dénoncer certains faits de notre société actuelle qui font malheureusement écho à ceux d’un monde vieux de près de 800 ans. D’époque mais pourtant très moderne, un film plein de convictions, de dialogues et d’espoir. 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :