Critique de: Le 5ème pouvoir:

Twitter: @Metropolitan_Fr @BUBBLINGBULB #le5emepouvoir #5estate

Acteurs: Benedict Cumberbatch, Daniel Brühl, Anthony Mackie

Réalisateur : Bill Condon

Date de sortie  4 décembre 2013 (2H09)

the-fifth-estate-5

 

Bande annonce: 

Sortir un film comme le 5eme pouvoir plusieurs mois après sa sortie US soldée par un flop, il fallait oser et Metropolitan qui n’a pas peur… Le fait !

Est-ce là un bon choix ? La réponse est oui parce que l’on sait tous que généralement un film qui sort en direct to DVD a peu de chances de faire parler de lui ou d’attirer les spectateurs et ce serait bien dommage concernant un film tel que ce 5eme pouvoir

Fifth-Estate-Movie-Review-VideoM’attendant à quelque chose d’assez médiocre après le manque d’attraits aux états-unis, je n’attendais pas grand chose finalement du film et cela a sans doute joué dans le fait que je sorte de la projection avec un avis plutôt positif. Comme quoi, le spectateur à force d’attendre toujours plus et en plaçant ses attentes bien trop hautes n’est plus à même de profiter d’un bon film.

Parlons donc de ce 5eme pouvoir qui nous expose les dessous de Wikileaks.

Petit rappel simplifié:  wikileaks est un site web qui a balancé pas mal de secrets d’états au risque de détruire beaucoup de choses de notre monde. Bien entendu je fais exprès un détour très rapide concernant le thème du film car tout l’intérêt de celui ci est bien entendu de voir comment ceci a débuté, s’est terminé et surtout de nous exposer sans jamais prendre parti (il laisse ceci aux spectateurs) les conséquences positives et négatives d’une telle force de frappe.

Interprété par un très bon duo d’acteur même si Daniel Brühl, n’a jamais autant ressemblé à Ewan McGregor, le film n’est pas des plus simples et il faut parfois s’accrocher pour suivre et comprendre tout. Mais un film qui fait réfléchir ne se refuse pas à l’heure où l’on nous propose des films de plus en plus cons en salle.

L’intérêt donc comme je le disais de ce film est de nous plonger comme l’aurait fait un documentaire dans les petits papiers de Wikileaks, d’en apprendre plus sur son grand responsable et de se faire sa propre opinion sur la presse moderne.

daniel-bruhl-in-the-fifth-estate-movie-3

Quiconque aime en apprendre plus sur les grosses sociétés, sur les gens atypiques au génie incroyable (des idées parfois justes, parfois dangereuses) ne pourra que ce passionner pour ce film.

Comparé à The Social Network, ce 5eme pouvoir m’a bien plus marqué car il évite justement le piège d’engager uniquement des playboys à la mode (comme Timberlake) et surtout de prendre parti.

Le film se veut donc passionnant du début à la fin et nous permettra d’en apprendre bien plus sur cette affaire finalement pas si bien connue que ça puisque une certaine et uniquement une seule vérité nous avait alors été montrée aujourd’hui.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :