Critique de La fête est finie

La fête est finie

7.9

Scénario

8.0/10

Réalisation

7.5/10

Acteurs

8.5/10

Musique

7.5/10

Les pour

  • Zita Hanrot et Clémence Boisnard crèvent l'écran
  • Scénario original

Twitter : #LaFêteEstFinie @Pyramide_Films

Acteurs : Zita Hanrot, Clémence Boisnard

Réalisateur : Marie Garel-Weiss

Durée : 1h33

Date de sortie : 28 février 2018

La fête est finie c’est l’histoire de Céleste et Sihem, deux filles dépendantes à la drogue. Leur amitié va naître alors qu’elles suivent un programme dans un centre de désintoxication. Leur liaison apparaîtra comme une grande force dans leur combat mais apportera également son lot de problème. Encore plus quand elles se retrouvent virées du centre et doivent donc affronter les obstacles de la vie et du monde réel.

Traiter du sujet de la dépendance à la drogue n’est jamais facile. Beaucoup de films s’y sont frottés et bien souvent cela se termine dans le drame social qui finit par saouler et être répétitif. Mais La fête est finie ne vient pas juste nous enfoncer dans un scénario sombre et prend le concept à contre-pied en nous proposant, au contraire, une direction vers l’espoir. Un sujet très bien traité porté par deux actrices de talents. En effet, le duo Zita Hanrot et Clémence Boisnard fonctionne à merveille et apporte une grande force au film dans une interpretation sans failles et toujours dans la justesse.

Premier film de Marie Garel-Weiss, cette dernière s’est inspirée de son propre parcours pour écrire son scénario et cela se ressent beaucoup. Se dégage du film, une authenticité ainsi qu’ une grande sincérité qui n’a pas peur de délivrer un message de vérité tout en apportant de la lumière aux situations sombres.

On vous encourage donc à découvrir dans les salles La fête est finie.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :