Critique de Deep Blue Sea 2

Deep blue sea 2

1.9

Scénario

1.5/10

Réalisation

4.0/10

Acteurs

1.0/10

Musique

1.0/10

Les pour

  • Une suite facile et mauvaise

Twitter : #DeepBlueSea2

Titre VO :

Acteurs: Michael Beach, Rob Mayes

Réalisateurs : Darin Scott

Durée : 1h33

Date de sortie : 17 avril 2018 (iTunes US)

On ne va pas la faire longue… Ce film est mauvais !

Sorti actuellement sur les services de streaming dont Itunes (US), je me suis précipité sur ce film étant fan de l’original de 1999 réalisé par Renny Harlin. Il faut dire qu’entre Les dents de la mer et ce Deep blue sea, il n’y pas vraiment eu de bons films liés aux requins.

Avec la promesse d’une histoire dans le même esprit, à savoir un film de requins incorporant un fond lié à la recherche médicale, ce Deep blue sea 2 avait de quoi être intéressant sauf que la vérité est toute autre !

Bien plus proche d’un remake que d’une suite, ce nouvel opus essaye de reproduire le premier film avec le talent et le suspens en moins. Entre une réalisation plutôt décevante et des acteurs au rabais, le seul attrait de ce nouveau film réside dans la mort des différents protagonistes bien plus sanglante que dans le film original.

Mais face à cela, rien n’est intéressant et certains passages du premier film sont même atrocement pompés (même la scène mythique avec Samuel L. Jackson) avant de partir vers une des idées les plus ridicules du cinéma de requins et là aussi totalement pompée sur la saga Piranha. Oui vous allez avoir un banc de requins bébés affamés quasi invisible et caché sous des bulles d’eau et un effet sonore ridicule.

La partie scientifique est présente, mais trop peu développée et là où Saffron Burrows rendait son personnage crédible et même attachant, ici on se retrouve avec un Michael Beach absolument détestable, ridicule et inintéressant.

l’histoire est évidemment cousue de fil blanc et l’on finit clairement par s’ennuyer devant ce qui aurait pu être un bon film si le casting avait été soigné et sans l’aspect grand guignol que les producteurs aiment affubler les films avec des requins.

Ce Deep blue sea 2 est une catastrophe et on en vient à espérer qu’il ne sorte même pas en France.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :