Critique de Censor

Censor

8

Scénario

8.8/10

Réalisation

7.3/10

Casting

8.0/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Une histoire prenante et intelligente
  • Bon casting

Les contre

  • Mise en place assez longue et lente

Twitter : #Censor #EtrangeFestival @etrangefestival

Titre VO :

Réalisateur : Prano Bailey-Bond

Acteurs : Niamh Algar, Michael Smiley

Durée : 1H24

Date de sortie : Inconnue (Vu à L’étrange Festival)

Débutant comme un simple thriller, Censor dévie sur sa fin vers un film où la folie prend le pas. Plutôt posé et relativement lent comme film, il est impératif de bien regarder l’entièreté de ce dernier pour y découvrir toute sa richesse.

Contournant le cliché comme quoi les films d’horreurs mènent aux meurtres, Censor se veut finalement être une œuvre intelligente.

En effet on comprend sur la fin que l’on a vécu le processus inverse. L’héroïne qui semblait posée et gardienne de la bonne morale en tant que censeur pour les films d’horreurs a vécu l’inverse du cliché véhiculé par la presse et le public, à savoir que sa vie repose sur un meurtre et que ce travail de censure est un peu comme une sorte de rédemption. Mais suite à la vision d’un film, elle va rapidement retrouver ses vieux démons et mélanger fiction, réalité et folie pure.

Parfaitement interprété par Niamh Algar, l’héroïne est attachante dès le départ et rapidement on a envie de l’aider à y voir plus clair et ce jusqu’à la fin où le jeu d’actrice de Niamh change totalement la donne. Bien qu’anecdotique, elle est accompagnée de bons seconds rôles même si le film repose entièrement sur elle.

Du côté du scénario, ce dernier est, comme dit plus haut, assez intelligent dans sa critique et dans sa manière de tordre les clichés qui durent depuis tant d’année. Le tout est joliment réalisé avec une lumière ombrageuse et des changements de styles, selon que l’on est dans la folie, la réalité ou le fictif des VHS.

Enfin la bande originale est soignée et soutient parfaitement le film.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :