Critique de 47 meters down

47 meters down

8

Scénario

9.0/10

Acteurs

7.5/10

Réalisation

8.5/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • On ressent la peur
  • Une très bonne fin
  • Quelques sursauts

Les contre

  • Un début un peu basique

Twitter : #47MeterDown ‪@wildsidecats

Réalisateur : Johannes Roberts

Acteurs : Mandy Moore, Claire Holt, Matthew Modine

Durée : 1h25

Date de sortie : 28 septembre 2017 (E-Cinema)

Nouveau film d’horreur avec des requins, mais une belle surprise cette fois.

Il est difficile de faire encore peur au cinéma et les films de requins ont été tellement utilisés dans la comédie que souvent on s’attend à se retrouver face à une farce, soit à un film qui se regarde et puis s’oublie.

Sauf que 47 meters down parvient à recréer la peur en nous mettant dans une situation inédite jusqu’ici.

Proposant un habitacle sûr comme la cage à requin, endroit supposer nous protéger, tout va virer au cauchemar pour les deux soeurs prises au piège à même le fond.

Est-ce que leurs amis vont venir les aider, est-ce qu’il y aura assez d’oxygène dans les bonbonnes, est-ce que la cage résistera aux attaques d’un énorme requin et surtout vont-elles pouvoir remonter à la surface…

47 meters down place les deux jeunes femmes dans une situation telle qu’on remet clairement en cause l’idée de vouloir nous aussi aller faire de la plongée en cage, endroit qui semble sécurisé. Le film génère donc une peur aussi forte que celle procurée avec le premier Les dents de la mer puisque si à la suite de ce dernier, on avait de quoi avoir peur de l’océan, ici on se dit que même la cage à requins n’est pas si sécurisée que ça.

Le rythme du film est assez bien soutenu et il y a assez de tension, d’action et de suspens que pour nous tenir en haleine tout du long, une fois passé l’introduction du film, qui elle n’échappe pas aux classiques du genre.

Les deux actrices sont plutôt douées et essentiellement dans la peur.

Enfin, on vous conseille de rester attentif et surtout sur la fin, car 47 meters down réserve quelques surprises et une fin loin d’être classique. Une fin vraiment réussie !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :