Shirley Temple , décès de la première « enfant-star »

Shirley Temple en 1944
Shirley Temple en 1944

Une icône du cinéma américain des années 30 vient de s’éteindre et pas des moindre puisqu’il s’agit de Shirley Temple, considérée comme la première « enfant-star » de l’histoire du cinéma.

 

Elle débute à l’âge de 4 ans dans des films à petits budget qui la font remarquer pour son talent précoce, en 1933, Shriley signe un contrat avec la Fox suite au succès du film Stand Up and Cheer. Dès lors sa carrière ne cesse de grandir puisqu’en 1934, la Paramount emprunte la jeune actrice à la Fox pour une série de films qui rempliront les salles pour en faire devenir l’une des nouvelles coqueluches d’Hollywood. Ces succès mondiaux lui sont récompensés en cette même année par un Oscar de la jeunesse, cette récompense scelle Shirley Temple au rang de vedette internationale. Dès lors, tout sourit à la jeune fille de 7 ans, les producteurs se l’arrachent, son Oscar précoce lui vaut d’entrer dans le Guiness book des records, son succès mondial auprès des jeunes filles est tel qu’en France un hebdomadaire raconte son histoire sous la forme d’une bande-dessinée.

 

En 1939, Shirley Temple est sollicitée par le réalisateur/producteur Victor Fleming pour interpréter Dorothy dans son adaptation du Magicien d’Oz mais devant le refus de la FOX de prêter la starlette à la MGM, le rôle échoit à Judy Garland. C’est à la fin des années 40, à l’âge de 20 ans que Shirley Temple décide de mettre un terme à sa déjà grande carrière, estimant que son avenir était ailleurs qu’à Hollywood. Elle fera une très belle reconversion dans la politique puisque dès 1969 elle est nommée par le président Richard Nixon comme Déléguée des Etats-Unis au siège de l’ONU avant de devenir ambassadrice des Etats-Unis au Ghana (1974-1976) puis en Tchécoslovaquie (1989-1992)

 

Shirley Temple s’est éteinte à l’âge de 85 ans à son domicile de Woodside, elle laisse derrière elle l’image d’une femme honnête, souriante et doté d’un très grand talent !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :