Seconde critique du Monde de Dory

Le monde de Dory

7.5

Scénario

7.0/10

Acteurs / Doublage

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Assez inventif, malgré un scénario linéaire
  • Visuellement sublime
  • Un vrai plaisir de retrouver certains personnages

Les contre

  • Pas un grand Pixar

#Twitter : #LeMondeDeDory @DisneyFR

Titre VO: Finding Dory

Réalisateur : Andrew Stanton et Angus MacLane

Voix VO: Ellen DeGeneres, Albert Brooks, Idris Elba, Eugene Levy, Ty Burrell

Voix VF : Franck Dubosc, Kev Adams, Philippe Lellouche, Mathilde Seigner,

Date de sortie : 22 Juin 2016

Durée : 1h35

SYNOPSIS :

Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ?

FINDING DORY. Pictured (L-R): Destiny and Dory. ©2016 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

CRITIQUE :

13 ans après Le Monde de Nemo, Andrew Stanton revient avec Le Monde de Dory et c’est un réel plaisir de retrouver cet univers aquatique enchanteur et pleins de personnages hauts en couleurs.

FINDING DORY – When Dory finds herself in the Marine Life Institute, a rehabilitation center and aquarium, Hank—a cantankerous octopus—is the first to greet her. Featuring Ed O'Neill as the voice of Hank and Ellen DeGeneres as the voice of Dory, "Finding Dory" opens on June 17, 2016. ©2016 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Comme le titre le mentionne, le film se centre sur Dory et s’ouvre sur sa jeunesse, avec ses parents, ou nous découvrirons que ses troubles de la mémoire immédiate sont présents depuis son enfance. Ses parents, elle les a oubliés. C’est ainsi qu’elle s’est retrouvée bien loin de son foyer, jusqu’à sa rencontre avec Nemo et Marin. Mais sa mémoire va peu à peu lui revenir, par bribes. Et c’est à partir de là, qu’elle va vouloir à tout prix les retrouver, ce qui l’emmènera vers de nouvelles folles aventures aquatiques…

FINDING DORY – Pictured (L-R): Hank and Dory. ©2016 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Certes le scénario est très linéaire et reste assez éloigné de l’originalité et de la qualité du Monde de Nemo, mais les nouvelles péripéties de notre poisson chirurgien amnésique préféré n’en demeure pas moins palpitantes et riche de situations pleines d’inventivité. Le long-métrage nous permet de découvrir quelques nouveaux personnages plutôt sympathiques et haut en couleurs, comme Hank le Poulpe qui est un personnage fort drôle et attachant, une bande d’otaries qui ne pensent qu’à se dorer la pilule au soleil ou encore le Requin-Baleine Destinée correspondante de Dory et le Beluga Bailey qui a perdu son sonar.

FINDING DORY – Marlin and Nemo get guidance from a pair of lazy sea lions in an effort to catch up with Dory. Featuring Idris Elba as the voice of Fluke and Dominic West as the voice of Rudder, "Finding Dory" opens on June 17, 2016. ©2016 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Visuellement le film est un vrai plaisir, c’est évidemment une habitude chez Pixar, mais le rendu et le réalisme sont ici particulièrement bluffant. Mais malgré ses grandes qualités visuelles et un capital sympathie assez important, il manque un petit quelque chose en plus à ce Monde de Dory pour en faire un grand Pixar ! Au final Le Monde de Dory reste un joli film d’animation qui mérite l’intérêt du public.

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :