Hasta Mañana: On a rencontré les réalisateurs du film

Il y a des films comme ça qui ne font pas énormément de bruit et qui mériteraient pourtant d’en faire tant ils sont réussis. C’est le cas d’Hasta Mañana, un film au scénario vraiment intéressant et à la mise en scène de qualité. C’est d’autant plus remarquable quand vous découvrez que les réalisateurs du film Olivier VidalSébastien Maggiani n’ont ni 40 ans de carrière, ni 40 ans….

Deux jeunes gens vraiment passionnants si bien que plutôt que de discuter avec eux pendant quinze minutes à peine, nous sommes restés avec Sarah Jane pratiquement 1H30 à les écouter.

Entre anecdotes professionnelles et personnelles, cette rencontre avec Olivier et Sébastien restera définitivement un moment de partage enrichissant sur de nombreux niveaux que nous allons partager avec vous au travers de plusieurs questions / réponses en vidéos.

Hasta Mañana – Rencontre avec Olivier et Sébastien

Réalisateurs de plusieurs courts métrages mais également comédiens, notre première question a bien entendu été de demander comment s’est déroulé le passage du court au long…

Sans trop dévoiler l’intrigue du film, le personnage principal incroyablement bien interprété par Antoine Gautron est passionné par Claude Lelouch et écrit des histoires en espérant un jour atteindre le degré de qualité de son héros. Va s’en suivre une quête fil rouge pour rencontrer le célèbre réalisateur…. Mais pourquoi avoir choisi Claude Lelouch ?

Lors d’une des plus belles scènes du film, on peut également retrouver le temps de quelques minutes, Jean-Pierre Castaldi dans le rôle d’un aveugle. Un passage du film rappelant quelque peu une autre scène assez proche présente dans le classique « Saboteur » d’Alfred Hitchcok. Mais, était-ce un hommage ou un hasard ?

Comme signalé un peu avant, le jeune Antoine Gautron est au centre d’un excellent casting certes mais ressort du lot le temps d’une scène vraiment incroyable. Ainsi pendant quelques instants, il joue une crise de nerfs vraiment violentes et pourtant très touchante à la fois. Comment est arrivé Antoine sur le film et comment cette scène a-t-elle été préparée ?

Hasta Mañana est un film aux multiples qualités, on ne cessera de le dire et l’un des aspects qui ne peut que retenir l’attention est la qualité et le soin particulier apporté à la musique. Olivier et Sébastien nous explique la direction choisie et délivre quelques anecdotes concernant cette belle bande originale.

Etre réalisateur, n’est pas un métier facile, être mineur et adolescent aux études n’est pas une chose évidente et pourtant Sébastien est parvenu à gérer le tout grâce aussi à l’expérience d’Olivier, mais n’est-ce pas plus compliqué d’être réalisateur à cet âge là ?

Forcément en sortant du film Hasta Mañana, on a qu’une envie, c’est de rapidement retrouver Olivier et Sébastien sur un autre projet et voir ce qu’ils vont nous proposer par la suite. Est-ce qu’il s’agira d’un projet en commun ou faut-il s’attendre à des projets solo, et surtout de quoi parlera ce nouveau film… ?

Très ouvert à la discussion, nous avons également pris plaisir à discuter de sujets s’éloignant un peu d’Hasta Mañana et notamment de leurs goûts cinématographiques.

Mais aussi du projet So films, une aide pour les jeunes réalisateurs créé par Olivier, n’hésitant pas en même temps à analyser les jeunes cinéastes vis à vis des réalisateurs de sa génération (pourtant pas si vieille).

Pour conclure cet échange, nous avons cherché à savoir comment leurs parents avaient réagi face à leur choix de vouloir se lancer dans le cinéma aussi jeunes.

Un tout grand merci à Olivier et Sébastien mais aussi à Anne Lise qui se reconnaîtra et sans qui cette très belle rencontre n’aurait sans doute pas eu lieu. Les rencontres intéressantes et enrichissantes sont rares et quitte à me répéter, ce fut un réel privilège que de rencontrer Olivier et Sébastien, deux réalisateurs talentueux et très passionnants. Un grand merci à vous.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :