Critique: Le temps de l’aventure

Avis:

Twitter:  @le_pacte

Acteurs: Emmanuelle Devos, Gabriel Byrne, Gilles Privat

Réalisateur: Jérôme Bonnell

Date de sortie: 10 Avril 2013 (1H45)

Bande annonce:

Avis de #Chris

Lorsque j’ai vu la bande annonce, je me suis dit… Encore une histoire d’amour qui va être basique si bien que je ne m’étais pas jeté sur les places n’étant vraiment pas certain d’aller à cette avant-première.

Puis arrive un mail d’UGC qui me propose des billets et là je me dis, « allez ça n’engage rien, on prend et on verra si j’y vais ».

Finalement et plus pour faire des photos d’Emmauelle Devos et ainsi les partager sur le site, je vais voir le film !

Résultat: Une agréable surprise !

Que ce soit l’histoire, le casting, la mise en scène, tout est bon dans ce film, déjà parce que l’histoire est aussi intense et tendre que le titre ne le suggère, à savoir à peine le temps d’une aventure, mais aussi de par son casting vraiment au top.

Tout d’abord Gabriel Byrne tout en retenue avec classe et flegme typiquement British apporte un côté sérieux à l’histoire et l’aventure qui se construit le situant en parfait contrepoids avec le personnage d’Emmanuelle Devos qui de son côté donne l’impression de retrouver ses 16 ans en tombant totalement amoureuse au premier regard.

Parlons en justement d’Emmanuelle Devos que je trouve vraiment charmante. Cette femme n’est pas l’actrice la plus bombasse qui soit mais elle dégage un charme fou. Un peu comme Mathilde Seigner que je trouve extraordinairement belle et pleine de charme. Elle a également un côté comique que je ne connaissais pas et je peux vous dire qu’elle est vraiment très drôle tout le long du film.

A ce sujet elle n’est pas la seule à être drôle puisque les seconds rôles sont à crouler de rire, notamment le Rodolphe en gros lourd de service !

Le film est donc à la fois drôle, tendre et très rapide (si bien que l’on ne voit vraiment pas l’heure quarante passer).

C’est bien souvent de petits films dont on attend pas grand chose qu’arrivent les plus grandes surprises et pour le coup ce «temps d’une aventure» est surtout l’occasion de s’évader «le temps d’un bon film»

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :