The tribe – Pari osé

Le cinéma qui ose, qui décide de proposer des choses différentes, un peu folles, voilà ce que l’on aime aussi sur Zickma (c’est nous) et le réalisateur Myroslav Slaboshpytskiy fait partie de ces nouveaux créateurs  qui décident de proposer des films risquant de ne pas rencontrer le grand public mais capables de pousser à la réflexion et de susciter quelque chose, de proposer un autre cinéma ! 

Moins grand public que The artist de Michel Hazanavicius qui disposait de grandes vedettes, on pourrait comparer le pari fou de The tribe avec celui ci car tout semble destiné à aller contre ce film…

Proposé entièrement  en Langue des signes, sans traduction, sans commentaires ni sous-titre, The tribe prend le risque de raconter une histoire très difficile puisque l’on va suivre un jeune homme confronter à la drogue et la prostitution dans un internat pour sourds et muets pour qui tout va basculer, une fois  amoureux d’Anna, jeune fille vendant son corps pour fuir…

Prévu en salle le 1 octobre prochain, il est en premier lieu passé par la case Cannes dans la catégorie « Semaine de la critique » où il a fait bonne impression.

Nous concernant, on va rapidement revenir dessus et vous décortiquer le film !

The tribe poster

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :