Cette semaine dans les salles

Encore une semaine chargée dominée par la sortie de Tomb Raider. Bon choix et bonnes séances.

 

  • Tomb Raider (Warner Bros France ~548 copies) Reboot de la franchise après Lara Croft Tomb Raider (2.50M) et Lara Croft Tomb Rider Le Berceau De La Vie (1.24M). A la réalisation , c’st le réalisateur norvégien Roar Uthaug à qui l’on doit The Wave (24.7k).

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider »…

 

  • Un Raccourci Dans Le Temps (The Walt Disney Company France ~363 copies) Nouveau long d’Ava Duvernay après Selma (513.6k). Il s’agit de l’adaptation du roman éponyme de Madeleine L’Engle.

Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède – tout comme son petit frère Charles Wallace – un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme Quidam, Mme Qui, Mme Quiproquo– venues sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe,  ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique…

 

  • Ghostland (Mars Films ~190 copies) Nouveau long de Pascal Laugier après Saint Ange (232.7k), Martyrs (91.2k) et The Secret (570.9k). Le film est reparti du festival du film fantastique de Gérardmer 2018 avec le grand prix, le prix du public et le prix du jury syfy.

Suite au décès de sa tante, Pauline et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque.
Tandis que Beth devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera s’enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n’ont jamais quittée. Des évènements étranges vont alors commencer à se produire…
CRITIQUE

 

  • La Belle Et La Belle (Memento Films Distribution ~100 copies) Sixième long de Sophie Fillières après Grande Petite (3.7k), Aie (84k), Gentille (142.9k), Un Chat Un Chat (33.5k) et Arrête Ou Je Continue (66.2k).

Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s’avère qu’elles ne forment qu’une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…

 

  • Tout Le Monde Debout (Gaumont Distribution ~523 copies) Premier long de Franck Dubosc.

Jocelyn, homme d’affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d’être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu’au jour où elle lui présente sa sœur elle-même handicapée…

 

  • Razzia (Ad Vitam ~104 copies) Nouveau long de Nabil Ayouch dont les meilleurs scores sont Much Loved (275.7k), Ali Zaoua Prince De La Rue (108.6k), Whatever Lola Wants (52.3k) et Les Chevaux De Dieu (28.9k).

A Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinées sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte….
RENCONTRE
CRITIQUE

 

  • Hostiles (Metropolitan FilmExport ~223 copies) Quatrième long de Scott Cooper après Crazy Heart (56k), Les Brasiers De La Colère (181.1k) et Strictly Criminal (347.6k).

En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple.
Façonnés par la souffrance, la violence et la mort, ils ont en eux d’infinies réserves de colère et de méfiance envers autrui. Sur le périlleux chemin qui va les conduire du Nouveau-Mexique jusqu’au Montana, les anciens ennemis vont devoir faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux tribus comanches qu’ils rencontrent.

 

  • L’Affaire Roman J (Sony Pictures Releasing France) Deuxième long de Dan Gilroy après Night Call (422.5k).

À la mort de son mentor, Roman J. Israel, avocat aussi idéaliste que déterminé, voit sa vie bouleversée. Dans l’univers des tribunaux surchargés de Los Angeles, celui qui fut son modèle et une figure légendaire des droits civiques laisse un vrai vide. Recruté par l’ambitieux George Pierce, Roman se lie d’amitié avec une militante de l’égalité des droits. Confronté à des événements extrêmes, il va pourtant remettre en question l’engagement qui a déterminé toute sa carrière…

 

  • Chien (Paradis Films ~32 copies) Sixième long de Samuel Benchetrit après Janis Et John (345k), J’Ai Toujours Rêvé D’Etre Un Gangster (241k), Chez Gino (104k), Un Voyage (3.3k) et Asphalte (99.8k).

Jacques Blanchot perd tout: sa femme, son travail, son logement. Il devient peu à peu étranger au monde qui l’entoure, jusqu’à ce que le patron d’une animalerie le recueille.

 

  • Mala Junta (Bodega Films ~45 copies) Un long de Claudia Huaiquimilla.

Tano, adolescent turbulent, est envoyé dans le sud du Chili, chez son père qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années. Au lycée, il fait la connaissance de Cheo, jeune garçon timide d’origine mapuche, malmené par les autres élèves. Ils se lient d’amitié, chacun apprenant à dépasser ses difficultés grâce à l’autre. Si Tano canalise progressivement sa colère, Cheo quant à lui trouve la force de revendiquer son identité amérindienne. Tous deux s’impliquent alors dans la défense du territoire Mapuche…

 

  • Avant Que Nous Disparaissions (Eurozoom ~43 copies) Nouveau long de Kioshi Kurosawa dont les meilleurs scores sontTokyo Sonata (95k), Shokuzai Celles Qui Voulaient se Souvenir (88.4k), Vers L’Autre Rive (81.37k) et Shokuzai Celles Qui Voulaient Oublier (68.9k) etqui reste sur Creepy (46.5k). Le film est l’adaptation de la pièce de Tomohiro Maekawa.

Alors que Narumi et son mari Shinji traversent une mauvaise passe, Shinji disparaît soudainement et revient quelques jours plus tard, complètement transformé. Il semble être devenu un homme différent, tendre et attentionné. Au même moment, une famille est brutalement assassinée et de curieux phénomènes se produisent en ville. Le journaliste Sakurai va mener l’enquête sur cette mystérieuse affaire.

 

  • Battleship Island (Metropolitan FilmExport ~1 copie) Un long de Ryoo Seung-Wan.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs centaines de Coréens sont emmenés de force sur l’île d’Hashima par les forces coloniales japonaises. L’île est un camp de travail où les prisonniers sont envoyés à la mine. Un résistant infiltré sur l’île élabore un plan d’évasion géant, afin sauver le plus grand nombre de prisonniers possible.

 

  • Un Juif Pour L’Exemple (Esperanza Productions) Adaptation du roman éponyme de Jacques Chessex par le réalisateur Jacob Berger à qui l’on doit Aime ton Père (16.96k).

1942, l’Europe est à feu et à sang. Mais nous sommes en Suisse, plus précisement à Payerne. C’est loin, la guerre, pense-t-on ici, c’est pour les autres, même si la frontière n’est qu’à quelques kilomètres. Dans ces campagnes reculées, la terre a le goût âcre du sang des cochons et des bestiaux à cornes, qu’on tue depuis des siècles. L’économie va mal. Usines et ateliers mécaniques disparaissent. La Banque de Payerne fait faillite. Des hommes aux mines patibulaires rôdent par routes et chemins. Les cafés sont pleins de râleurs. Parmi eux, Fernand Ischi, vantard, rusé, bien renseigné, a prêté serment, avec une vingtaine de payernois, au Parti nazi.  Il rêve d’attirer l’attention de la Légation d’Allemagne, et même – pourquoi pas ? d’Adolf Hitler lui-même. Dans leur ligne de mire: Arthur Bloch, 60 ans. Bernois, il exerce le métier de marchand de bétail. Il connait bien tous les paysans et les bouchers de la région. Ce jeudi 16 avril, se tiendra la prochaine foire aux bestiaux de Payerne. C’est ce jour-là qu’Ischi et sa bande passeront à l’acte. C’est ce jour-là qu’un Juif sera tué pour l’exemple. Soixante-sept ans plus tard, en 2009, quand l’écrivain suisse Jacques Chessex se souviendra de ces faits, c’est lui qui sera désigné comme l’ennemi à abattre.

 

  • America (Diaphana Distribution ~40 copies) Troisième long et deuxième documentaire de Claus Drexel après Affaire De Famille (203.7k) et Au Bord Du Monde (58.3k).

Novembre 2016 : les États-Unis s’apprêtent à élire leur nouveau président.
AMERICA est une plongée vertigineuse au cœur de l’Arizona, à la rencontre des habitants d’une petite ville traversée par la Route 66, les héritiers cabossés du rêve américain qui nous livrent leurs espoirs et leurs craintes.

 

  • Jeunesse Aux Cœurs Ardents (Carron Distribution ~1 copie) Nouveau long de Cheyenne Marie Carron.

David, 20 ans, habite chez ses parents ; brillants dans ses études et promu à une belle carrière, il accompagne pourtant ses amis, désabusés, dans leurs braquages. Un jour, une de leur victime s’avère être un ancien militaire ayant vécu la guerre d’Indochine : Henri, dit le « Capitaine », qui à 90 ans continue de se battre pour l’honneur et la mémoire des anciens soldats. Fasciné et admiratif, David se rapproche peu à peu du vieil homme : de leur amitié naîtra sa nouvelle vocation…

 

  • Blanche Rhapsodie Mémoire De Théâtre (Les Découvertes Du Saint André ~1 copie) Documentaire de Claire Ruppli.

Le film rend hommage au « 21 rue Blanche », ancien hôtel particulier ayant abrité l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) de 1944 à 1997. Depuis 1997, quand l’ENSATT a été transférée à Lyon, la bâtisse est restée à l’abandon. Avant transformation du lieu, des anciens élèves, connus, reconnus, méconnus, inconnus viennent témoigner : les fantômes c’est nous !

 

  • Drop Of Sun (Vendredi Distribution) Un long d’Elene Naveriani.

April se prostitue à Tbilissi. Une nuit elle aborde un nouveau client, Dije, jeune réfugié Nigérian arrivé en Georgie par erreur. Petit à petit se tisse entre-eux une mystérieuse relation. En noir et blanc s’esquisse avec douceur le portrait de deux âmes errantes et celui d’une ville d’aujourd’hui.

 

  • Featherman Un Dénommé Homme-Plume (FIDEX) Un long d’Eric Dick.

1905 – La troupe du légendaire Buffalo Bill, le Wild West Show, quitte La Roche-sur-Yon en Vendée, en abandonnant Le dénommé Homme plume dans la prison de la ville. Sans le sou et gardant un silence troublant, cet Amérindien Sioux est confronté aux avanies d’une société hostile envers les étrangers jusqu’à ce que l’accueil d’une famille de placement transforme le destin de cet homme déraciné…

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :