Cette semaine dans les salles

Cette semaine deux franchises sans oublier les autres films. Bon choix et bonnes séances.

  • Cars 3 (The Walt Disney Company France) Troisième opus de la franchise après Cars Quatre Roues (2.08M) et Cars 2 (2.98M) et premier long de Brian Fee. C’est toujours Le Monde De Némo (9.43M) qui détient la meilleure affluence d’une production Pixar.

Dépassé par une nouvelle génération de bolides ultra-rapides, le célèbre Flash McQueen se retrouve mis sur la touche d’un sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le n° 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité. L’aide d’une jeune mécanicienne pleine d’enthousiasme, Cruz Ramirez, qui rêve elle aussi de victoire, lui sera d’un précieux secours…

CRITIQUE

CONFERENCE DE PRESSE

 

  • La Planète Des Singes Suprématie (Twentieth Century Fox France) Dernier film de la trilogie après La Planète Des Singes Les Origines (3.26M) et La Planète Des Singes L’Affrontement (3.78M). Aux commandes, on retrouve Matt Reeves déjà présent sur La Planète Des Singes L’Affrontement. On doit également au réalisateur Cloverfield (841.9k) et Laisse Moi Entrer (133k). Outre les films précédemment cités, le roman de Pierre Boulle a déjà fait l’objet de nombreuse adaptations : La Planète Des Singes de Franklin J Schaffner (1.72M), La Planète Des Singes de Tim Burton (3.97M), Le Secret De La Planète Des Singes (1.16M), Les Evadés De La Planète Des Singes (667.5k), La Conquête De La Planète Des Singes (593.2k) et La Bataille De La Planète Des Singes (437.9k). C’est toujours l’adaptation de Tim Burton qui détient le meilleur score.

Dans ce volet final de la trilogie, César, à la tête des Singes, doit défendre les siens contre une armée humaine prônant leur destruction. L’issue du combat déterminera non seulement le destin de chaque espèce, mais aussi l’avenir de la planète.

CRITIQUE 1

CRITIQUE 2

RENCONTRE

 

  • #Pire Soirée (Sony Pictures Releasing France ~160 copies) Comédie américaine de Lucia Aniello qui rappelle Very Bad Things (661.8k).

Cinq amies qui se sont connues à l’université se retrouvent dix ans après pour un week-end entre célibataires à Miami. Une seule règle : tout est permis. Mais avec ce qui arrive à un strip-teaser à cause d’elles, la petite fête va partir en vrille… Que faire face à la gravité de la situation ? Comment s’en sortir ? D’idées stupides en solutions loufoques, c’est l’escalade dans le délire. Au final, si elles s’en sortent, les cinq filles seront plus proches que jamais…

 

  • Chouquette (Wild Bunch Distribution ~130 copies) Premier long de Patrick Godeau qui adapte le livre éponyme d’Emile Frèche.

Chouquette vit seule sur une île en Bretagne dans sa grande maison.
Chaque année depuis trois ans, elle organise l’anniversaire surprise de son mari Gepetto. Il ne vient jamais, pas plus que les autres invités…
Pourtant cette année, débarquent son petit-fils Lucas et l’ex maîtresse de Gepetto, Diane…

 

  • Crash Test Aglaé (Le Pacte ~110 copies) Premier long d’Eric Gravel.

L’histoire d’une jeune ouvrière psychorigide dont le seul repère dans la vie est son travail. Lorsqu’elle apprend que son usine fait l’objet d’une délocalisation sauvage, elle accepte, au grand étonnement de l’entreprise, de poursuivre son boulot en Inde. Accompagnée de deux collègues, elle va entreprendre un absurde périple en voiture jusqu’au bout du monde qui se transformera en une improbable quête personnelle.

 

  • Les Filles D’Avril (Version Originale / Condor ~60 copies) Nouveau long de Michel Franco après Daniel Y Ana (4.1k), Despues De Lucia (82.2k) et Chronic (11.1k). Le film a obtenu le prix du jury dans la section un certain regard de Cannes 2017.

Valeria est enceinte, et amoureuse. A seulement 17 ans, elle a décidé avec son petit ami de garder l’enfant. Très vite dépassée par ses nouvelles responsabilités, elle appelle à l’aide sa mère Avril, installée loin d’elle et de sa sœur. À son arrivée, Avril prend les choses en mains, et remplace progressivement sa fille dans son quotidien… Jusqu’à franchir la limite.

 

  • Petite Amie (Optimale ~9 copies) Premier long de la réalisatrice Michal Vinik.

Naama Barash est une jeune femme de 17 ans qui aime faire la fête avec ses amis et les excès que cela comporte. Tout ce qui peut lui faire oublier sa vie familiale difficile et la disparition inquiétante de sa sœur, enrôlée dans l’armée. Elle tombe éperdument amoureuse de la nouvelle fille du lycée, Dana, un premier amour qui va donner un autre sens à sa vie.

 

  • Hostages (Kinovista) Un long de Rezo Gigineishvili insiré de faits réels.

Géorgie, 1983. Sept amis inséparables issus de la jeunesse dorée rêvent de fuir le régime autoritaire de l’Union Soviétique. Bercés d’idéaux, ils décident de détourner un avion pour s’enfuir et rejoindre le monde libre…. D’après le fait divers le plus violent du pays.

 

  • Out (Arizona Distribution ~30 copies) Un long de György Kristóf.

Ágoston, la cinquantaine, quitte sa famille pour s’aventurer à travers l’Europe de l’Est avec l’espoir de trouver un emploi et de réaliser son rêve : pêcher un gros poisson.
Porté par le vent et le sel marin, il parvient en mer baltique. Son périple le plonge dans un océan d’événements et de rencontres inattendus : une femme solitaire, un Russe aux intentions hostiles et un étonnant lapin empaillé.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :