Cette semaine dans les salles

Cette semaine, La Momie et Ce Qui Nous Lie devraient truster les premières places tandis que les autres films tenteront d’exister. Bon choix et bonnes séances.

 

  • La Momie (Universal Pictures International France ~690 copies) Après La Momie (3.15M), Le Retour De La Momie (2.29M) et La Momie La Tombe De L’Empereur Dragon (1.55M), voici le reboot par Alex Kurtzman, premier long de la série Dark Universe. Au casting, Tom Cruise qui reste sur Jack Reacher Never Go Back (926.8k).

Bien qu’elle ait été consciencieusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie et va déverser sur notre monde des siècles de rancœurs accumulées et de terreur dépassant l’entendement humain. Des sables du Moyen Orient aux pavés de Londres en passant par les ténébreux labyrinthes d’antiques tombeaux dérobés, La Momie nous transporte dans un monde à la fois terrifiant et merveilleux, peuplé de monstres et de divinités, dépoussiérant au passage un mythe vieux comme le monde.
CRITIQUE

 

  • Ce Qui Nous Lie (StudioCanal) Nouveau long de Cédric Klapisch après Riens Du Tout (494.6k), Le Péril Jeune (651.3k), Chacun Cherche Son Chat (678.9k), Un Air De Famille (2.44M), Peut Être (655.3k), L’Auberge Espagnole (2.97M), Ni Pour Ni Contre (378.2k), Les Poupées Russes (2.86M), Paris (1.72M), Ma Part Du Gâteau (1.02M) et Casse Tête Chinois (1.53M). Le thème vinicole a déjà été abordé entre autres dans Tu Seras Mon Fils (722.1k), Premiers Crus (331.1k) et Le Crime Du Sommelier (6.3k).

Jean a quitté sa famille et sa Bourgogne natale il y a dix ans pour faire le tour du monde. En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance. Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère, Jérémie. Leur père meurt juste avant le début des vendanges. En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces 3 jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité, s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent.
CRITIQUE

 

  • Free Fire (Metropolitan FilmExport ~36 copies) Nouveau long de Ben Wheatley après Kill List (23.6k), Touristes (66.8k) et High-Rise (29.8k).

Une vente d’armes clandestine doit avoir lieu dans un entrepôt désert. Tous ceux qui y sont associés se retrouvent face à face : deux Irlandais, Justine, l’intermédiaire, et le gang dirigé par Vernon et Ord. Mais rien ne se passe comme prévu et la transaction vire à l’affrontement. C’est désormais chacun pour soi… pour s’en sortir, il va falloir être malin et résistant.
CRITIQUE

 

  • Creepy (Eurozoom ~53 copies) Nouveau long de Kioshi Kurosawa dont les meilleurs scores sont Tokyo Sonata (95k), Shokuzai Celles Qui Voulaient se Souvenir (88.4k), Vers L’Autre Rive (81.37k) et Shokuzai Celles Qui Voulaient Oublier (68.9k). Le film est l’adaptation du livre éponyme de Yutaka Maekawa.

Un ex-détective devenu professeur en criminologie s’installe avec son épouse dans un nouveau quartier, à la recherche d’une vie tranquille. Alors qu’on lui demande de participer à une enquête à propos de disparitions, sa  femme fait la connaissance de leurs étranges voisins.

 

  • Retour A Montauk (Gaumont Distribution) Nouveau long de Volker Schlondorf où le réalisateur retrouve Niels Arestrup qu’il a dirigé dans Diplomatie (432.2k).

Il y a un amour dans la vie, que tu n’oublies jamais, peu importe à quel point tu essaies. L’écrivain Max Zorn arrive à New York pour promouvoir son dernier roman. Sa jeune femme Clara l’a précédé de quelques mois pour contribuer à la parution du livre aux Etats-Unis. Dans son roman, Max raconte l’échec d’une passion dans cette ville, il y a 17 ans. Presque par hasard, il revoit Rebecca, la femme en question. Originaire d’Allemagne de l’Est, elle est devenue entre temps une brillante avocate et vit depuis 20 ans à New York. Ils décident de passer encore une fois un weekend ensemble. C’est l’hiver à Montauk, le petit village de pêcheurs au bout de Long Island. Deux transats vides, face à l’océan. Ils attendent deux personnes qui s’étaient perdues pendant très longtemps. Maintenant ils reviennent à Montauk, plein d’espoir et de regrets sur une vie commune manquée.

 

  • Nothingwood (Pyramide Distribution ~70 copies) Un long de Sonia Kronlund.

À une centaine de kilomètres de Kaboul, Salim Shaheen, l’acteur-réalisateur-producteur le plus populaire et prolifique d’Afghanistan, est venu projeter quelques-uns de ses 110 films et tourner le 111ème au passage. Ce voyage dans lequel il a entraîné sa bande de comédiens, tous plus excentriques et incontrôlables les uns que les autres, est l’occasion de faire la connaissance de cet amoureux du cinéma, qui fabrique sans relâche des films de série Z dans un pays en guerre depuis plus de trente ans. Nothingwood livre le récit d’une vie passée à accomplir un rêve d’enfant.

 

  • Nos Patriotes (Paname Distribution ~199 copies) Nouveau long de Gabriel Le Bomin après Les Fragments D’Antonin (46.6k) et Insoupconnable (122.7k). Le film est inspiré de l’œuvre de Tierno Monémembo sur Addi Bâ.

Après la défaite française de l’été 1940, Addi Ba, un jeune tirailleur sénégalais s’évade et se cache dans les Vosges. Aidé par certains villageois, il obtient des faux papiers qui lui permettent de vivre au grand jour. Repéré par ceux qui cherchent à agir contre l’occupant et qui ne se nomment pas encore « résistants », il participe à la fondation du premier « maquis » de la région.

CRITIQUE

 

  • Wulu (New Story ~31 copies) Un long de Daouda Coulibaly

Ladji a 20 ans. Il travaille dur comme apprenti-chauffeur à Bamako. Lorsqu’on lui refuse une promotion qu’il estime avoir largement méritée, il décide de contacter Driss, un dealer de drogue, qui lui doit une faveur. Avec deux compères, Ladji plonge dans l’univers du trafic de cocaïne…

 

  • La Madre (Alfama Films ~9 copies) Un long du réalisateur espagnol Alberto Morais.

À 14 ans, Miguel a une vie compliquée. Sa mère instable et sans travail est incapable de s’occuper de lui. Et bien qu’en conflit avec elle, il redoute de la laisser seule.
Aussi Miguel joue-t-il à cache-cache avec les services sociaux pour ne pas retourner en foyer. Un jour sa mère décide de l’envoyer chez Bogdan, un ex-amant qui vit dans le village voisin.

 

  • Un Deux Trois (Les Films De L’Envers) Deuxième long de Mathieu Gari après Un Soleil Froid En Eté.

Quatre ans après une tentative de braquage ratée et une cavale sans issue, Florian fait à sa sortie de prison la rencontre de Julie dans un club de strip-tease. Nouvellement en couple, ils décident de monter des arnaques aux prêts bancaires.

 

  • Celle Qui Vivra (Sarah Films ~2 copies) Nouveau long de Amor Hakkar après La Maison Jaune (1.7k), Quelques Jours De Répit (0.8k) et La Preuve (0.2k).

1980, Algérie. Deux femmes se rencontrent.
Maguit, une française d’une soixantaine d’années, a perdu son fils Simon pendant la guerre D’Algérie, 20 ans plus tôt. Elle a décidé après toutes ces années de se rendre en Algérie sur les lieux de la mort de Simon pour tenter de faire un deuil jusque-là impossible.
Aïcha habitait le douar où Simon a été tué lorsqu’elle était enfant.
Elle va raconter à Maguit les évènements de ce jour tragique de 1960 où son douar a été encerclé par les militaires français. Ces deux femmes que tout semble opposer vont entrecroiser leurs récits, en remontant le temps à travers les souvenirs de « leurS guerreS ». À travers la grande Histoire se dévoilent ici les destins personnels d’hommes anonymes dans la tourmente de guerres qui les broient, des hommes aux desseins qui se croisent et se recroisent.

 

  • Bayiri La Patrie (Ululato ~3 copies) Un long de S Pierre Yameogo.

Des rebelles tentent un coup d’Etat, la Côte d’Ivoire bascule dans le chaos. Un village Ivoirien où vivent essentiellement des Burkinabés est attaqué. Les émigrés sont chassés du pays et jetés sur les routes. C’est le début d’un long exil. Durant l’exode, Biba est séparée de sa mère. A la frontière Ivoirienne, les militaires pratiquent une fouille toute particulière. Biba fait partie des victimes, tandis que sa mère y échappe. Cette dernière parvient à atteindre la frontière Burkinabé où un camp de réfugiés s’est progressivement mis en place. Désemparée et sans nouvelle de sa fille, la mère prie Zodo, coupeur de route, de retrouver Biba moyennant finance. Celui-ci parvient à trouver la jeune femme dont il tombe amoureux et la ramène au camp. Cette fois, c’est la mère qui a disparu. Suite à la fouille particulière Biba est enceinte. Mouna, une amie, lui conseille de faire croire à Zodo qu’elle porte son enfant. Biba s’exécute. Contrainte de résiderdans le camp de réfugiés le temps de sa grossesse, Biba découvre la réalité des lieux : La solitude, l’errance, la maladie et la mort.

 

  • L’Assiette De Mon Voisin (Les Découvertes Du Saint André ~1 copie) Un long de David Merlin Dufey et Olivier Riche.

François et Louise partent en Espagne, loin du stress et de la pollution, pour faire un enfant. Mais quand François rencontre Bertrand et surtout Gabriela, un fort désir de liberté le rattrape et François s’éloigne de Louise. De son côté, Louise, a toujours l’espoir de tomber enceinte. Jusqu’à ce qu’elle découvre la vérité…

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :