Wonder Woman: Quand Warner critique Warner !

Mais qui a décidé d’en vouloir autant à la Warner si ce n’est peut-être la Warnerelle-même. C’est à se demander si ce n’est pas le cas avec tout ce qui se passe actuellement.

Alors que depuis quelques années, on retrouve toujours Universal et Disney au sommet des différents box office, Warner avait tout pour devenir le studio le plus puissant en adaptant les films DC.

Et pourtant, ni même Man of Steel ou Batman V Superman ne sont parvenus à imposer le studio comme LE STUDIO à abattre et ceci peut être parce qu’ils se torpillent finalement eux-même.

man-of-steel

tout débute avec le succès mitigé de Man of Steel et le travail effectué par Zack Snyder. Succès oui mais loin d’être un raz de marrée annoncé, si bien que l’on aurait pu penser que la Warner aurait opté pour un autre réalisateur sur Batman V Superman. Et pourtant, même scénario, Zack Snyder est là et réalise un film, certes meilleur que le précédent, mais là aussi avec des critiques assassines. Est-il responsable ? La réponse est: en partie, mais pas que puisque l’on apprendra rapidement que des InsideMan de la Warner lui ont fait charcuter son film le privant ainsi de plus de 30 minutes de métrage, depuis proposées en Bluray, et adorées des critiques.

Seconde boulette donc de la part de Warner qui en plus de garder un réalisateur critiqué, mais prêt à s’adapter et à changer son approche, lui fait faire les mêmes erreurs que par le passé.

Arrive alors Suicide Squad et David Ayer. Même son de cloches, un gros hype et puis l’annonce partout que le pauvre a vu son film être modifié par des mecs experts en bandes annonces… Warner propose ainsi un film au montage ridicule et se fait incendier, une fois encore par les critiques.

SUICIDE SQUAD

Là aussi le film est un carton, mais pour réellement juger d’un succès, c’est toujours mieux de rencontrer le public et les critiques comme cela peut être le cas avec des films comme Captain America chez Marvel.

Alors on se dit, mais a quoi joue la Warner, qui sont ces gros bonnets au-dessus qui utilisent les réalisateurs comme des marionnettes et font finalement des films très moyens.

Place maintenant à Wonder Woman, grosse production attendue par des millions de fans et bien que le film ne soit pas sur les écrans, le bad Buzz commence déjà !

C’est courant de la semaine que l’on a pu lire sur le net qu’un ex employé de la Warner avait qualifié le film d’un gros bordel !

c’est dans une lettre ouverte au CEO de Warner que la personne répondant au nom Gracie Law, explique combien les décisions prises après « le fiasco » Man of steel avaient été mauvaises et qu’elle espérait un changement radical avec Suicide Squad (ce qui ne sera finalement pas le cas).

Wonder WomanDans sa lettre elle déclare que beaucoup de personnes travaillant sur Wonder Woman considèrent le film comme un véritable loupé et que le tout est masqué derrière une bonne bande annonce (comme Suicide Squad). Elle continue de demander au CEO de Warner ce qu’il attendait pour virer les gens derrières ces projets foireux, expliquant que si elle vendait des donuts et qu’elle faisait ceux-ci d’une médiocre qualité, alors elle serait rapidement renvoyée. Pourquoi cela n’est-il pas le cas chez Warner ?

Là où la lettre de Gracie Law va loin est qu’elle explique que suite aux déceptions Man of Steel et Batman V Superman, des employés auraient été renvoyés, mais que pour une raison inconnue, la warner gardait Zack Snyder sous contrat alors que la faute serait la sienne (a moins que comme expliqué plus haut, les véritables fautifs seraient au-dessus du réalisateur).

Suite à la publication de cette lettre, la réalisatrice de Wonder Woman a bien entendu défendu son film sur twitter en expliquant que tout ceci était bien entendu bidon.

il nous faudra donc attendre la sortie du film pour juger par nous-mêmes, ce qui est encore la meilleure des choses à faire.  Néanmoins, il est de plus en plus évident que c’est un peu le bordel en ce moment chez Warner et qu’entre les critiques et le personnel en colère, il faudrait réellement revoir les choses.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :