Téo Lavabo – L’interview

Confinement oblige et surtout débordement de travail pour lui ont fait que si l’on a eu la chance d’Interviewer Téo Lavabo aujourd’hui, cela s’est fait par mail, mais on garde évidemment l’espoir de le rencontrer un jour pour faire une seconde ITW, en vidéo cette fois.

Copyright Téo Lavabo

Qu’à cela ne tienne, voici notre interview de celui qui crée de plus en plus l’événement à chaque nouvelle semaine qui passe.

Z : Si tu devais te présenter, comment le ferais – tu ? 

T : Hello, c’est Téo Lavabo. Je suis chanteur / performeur et toujours dans la bonne humeur !

Z : Quelle est l’origine du nom « Lavabo ».

T : Ma mère s’appelle Evelyne Bidet et mon père Patrice Lavabo. Ils se sont rencontrés en dansant sur la chanson de Vincent Lagaff en 91 quand c’était un tube. Ils s’exclamaient tous les deux que c’était « leur chanson » et voilà, je suis né de cette union. 

Z : D’où t’es venu cette envie de yodeler ?

T : J’ai découvert le Yodel quand j’étais petit devant l’émission La France a un incroyable Talent avec une fille qui chantait du Yodle. J’ai aussi découvert l’opéra sur cette émission d’ailleurs… Je me suis rendu compte que j’arrivais à peu près à le faire correctement, et j’ai saoulé toute ma famille pendant des années avec ça. 

Z : Est-ce toi qui écrit les textes de tes chansons ?

T : C’est bien moi qui suis l’auteur de mes chansons. J’adore cette étape où je peux raconter ce que je veux. J’adore les allusions et les images. J’adore faire des assemblages de choses improbables et tenter de les rendre cohérentes ensemble. En général je garde les phrases qui me font sourire, c’est ma passoire pour garder les bonnes idées 

Z : Et pour la musique, qui est derrière celle-ci ?

T : Derrière celle-ci c’est la Team Creativ. Ils sont basés sur Lyon et c’est un pur bonheur de bosser avec des gens qui n’essaient pas de travestir ton projet. 

Z : Tes chansons tournent essentiellement autour du sex, faut-il s’attendre à d’autres thématiques sur l’album ? 

T : Mes chansons ne tournent pas essentiellement autour du sex, mes allusions sont tendancieuses effectivement, mais le sujet principal varie. Je prends pour exemple ma chanson « Cocarine »… c’est une fin de soirée arrosée entre amis, en after, où certains préfèrent s’endormir et décuiter alors que d’autres préfèrent rester éveillés et garder la forme grâce aux innombrables produits que l’on ne trouve pas dans les supermarchés 😉 Il y aura d’autres thématiques, je ne veux pas m’en lasser moi non plus.

Z : N’as tu pas peur de lasser les gens en restant sur le même créneau

T : Mon créneau c’est celui de l’amusement et de la légereté… Je pense que les personnes qui aiment ma musique et mon univers ont envie de sourire en écoutant mes chansons. Mes musiques se partagent entre amis ou en famille, parce qu’elles sont intergénérationnelles : les enfants voient mes chansons comme des bonbons colorés tous mignons alors que les adultes s’amusent de mes doubles sens. Pour conclure, tout le monde se lasse de tout aujourd’hui… donc j’ai du mal à croire que je puisse déroger à cette règle, mais j’anticipe déjà tout ça, je ne tomberais pas en dépression même si tout le monde se lasse de moi. Je prendrais des VACANCES !!! 

Z : As tu déjà une idée de la date de sortie de l’album ? 

Copyright Téo Lavabo

T : La date de sortie de l’album devait être prévue pour cette fin d’année mais avec le virus et ma seconde participation à La France a un incroyable talent, tout a été un peu retardé. Donc je dirais très bientôt en 2021… Mais il se passe tellement de choses en ce moment que je ne maitrise plus rien.

Z : A quoi faut-il s’attendre ? 

T : Il faut s’attendre à danser, à sourire et à se sentir LIBRE. 

Z : Téo Lavabo qui chanterait une ballade, est-ce dans les projets ? 

Copyright Téo Lavabo

T : Une ballade au ukulélé serait la bienvenue dans cet album oui, on en discute. J’aimerais aussi reprendre un de mes titres au piano, je trouve que le décalage pourrait-être très intéréssant. On a pas tout le temps envie d’écouter une musique punchy. Je suis toujours heureux de découvrir des versions calmes de titres electro.

Z : Après ta première participation à La france à un incroyable talent, tu as été critiqué sur ton chant en live… Comment vit-on les critiques

Copyright Téo Lavabo

T : Je n’avais jamais fait de scène de ma vie, ni pris de cours de chant, ni réellement chanté… donc forcément que j’ai été jugé pour mon chant catastrophique. Je ne savais pas moi-même que la prestation serait aussi mauvaise, et j’ai beaucoup ri quand je me suis découvert à la TV en même temps que tous les autres. Je repense quand même à la production et mes amis m’avaient dit : » Mais non c’était pas pire franchement » LA BLAGUE. Finalement, ce qui en est sorti ce n’est pas mon talent pour le chant, mais mon audace et ma liberté. 

Z : As tu pris des cours de chant depuis ? 

T : Alors oui j’ai pris plusieurs cours de chant depuis, avec différents profs. Chacun me donne sa méthode et me permet de mieux comprendre mon organe. Le plus difficile pour moi était de comprendre mon « style », puisque toute ma vie je me suis amusé à chanter en imitant les autres. Aujourd’hui je crois que j’ai trouvé ma patte 🙂

Z : Pourquoi cette envie de revenir une nouvelle fois dans l’émission ?

Copyright Téo Lavabo

T : C’est la production (le casting) qui m’a appelé pour me demander si je voulais revenir parce que j’avais eu des bons retours sur les réseaux et que mon numéro avait fait rire. Puisque c’était le même jury que l’an dernier, je trouvais drôle de revenir en mode « cadeau ». Je savais que j’allais pouvoir m’amuser une seconde fois, et que cette fois-ci je ne ferais pas les mêmes erreurs que l’an dernier. Je savais ce qu’il me restait à travailler ! 

Z : As tu eu envie de faire d’autres émissions telle que The voice ?

T : Je n’ai pas envie de faire The Voice car ils ne recherchent que des interprètes et ce n’est pas mon délire, je veux du show ! En divertissement je serais TROP HEUREUX de faire Fort Boyard !!! Et si je me laisse rêver, l’Eurovision pour faire un truc délirant, d’ailleurs ça revient en masse sur mes commentaires ! 

Z : Peux tu déjà nous dévoiler le prochain titre qui arrivera après Chipolata ? 

Copyright Téo Lavabo

T : Si je vous dévoile mon titre vous allez déjà connaitre la thématique… Le prochain titre sera certainement « La raie« . Une chanson qui nous invite à replonger au fond de la mer…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :