Sortie de Sex on the beach par Sapiens Sapiens

Si vous ne connaissez pas encore Sapiens Sapiens, (Gwendal et  Doudou Bass) mais que vous aimez les ambiances clubs des 70’s, alors ce groupe est pour vous.

proposant un clip fun pour le single Every booty up and down mettant à l’honneur ces années de libertés, Sapiens Sapiens annonce clairement leur envie de nous faire remuer le popotin aux sons électroniques et old school que compose les autres titres de l’EP « Sex on the beach« . Old school, mais pas que… Tour d’horizon !

Un premier ep qui après s’être ouvert sur Every booty up and down, enchaîne avec l’excellent She’s about to jump off, une pépite électro surmonté d’un flow digne des classiques des années 80, 90. Un des meilleurs morceaux électro du moment si ce n’est le meilleur de l’été. Définitivement le titre le plus moderne également de cet EP.

Arrive Signes. Proposant cette fois des sons type « ordinateurs des 80’s », on se retrouve dans une musicalité amenant à voyager. Un peu similaire à ce que les Daft punk nous ont proposé par le passé, ce titre est lui aussi très agréable.

Arrive ensuite This is the townqui tranche radicalement avec les pistes précédentes en offrant un son funky  accentué de sons électroniques et un rap plus frontal. Impossible de savoir si l’on est devant une bombe électro ou du funk moderne, le titre mélange les genres et s’avère diablement efficace même quand il apporte ses guitares électriques bouillant encore plus les pistes.

L’ep se termine par My Venus, une cinquième bombe confirmant toute la qualité de ce « Sex on the beach« . My venus est plus proche de l’électro que ne l’est This is the town ou She’s about to jump off d’autant que le tempo est plutôt lent au commencement… Mais cela est surtout là pour préparer une explosion électronique passé la première minute. Terriblement efficace.

Véritable petite pépite électro n’ayant pas peur de mélanger les styles, « Sex on the beach » est vraiment réussi et devrait nous porter un bon moment. Une chose est certaine, c’est qu’après une première écoute, on a simplement envie de le relancer et de danser par dessus.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :