Seconde critique de Mad Max Fury Road.

Avis:

Acteurs : Tom Hardy, Charlize Theron, Zoë Kravitz, Nicholas Hoult, Rosie Huntington-Whiteley

Réalisateur : George Miller

Date de sortie : 14 mai 2015 (2h00min)

Synopsis :

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

FURY ROAD

Contrairement aux nombreuses grosses productions actuelles qui consistent à n’être pour la plus part que des films de commande par les studios Hollywoodien, Mad Max Fury Road résulte d’une véritable envie de réalisation de la part de George Miller. Le projet d’un 4em Mad Max ne date d’ailleurs pas d’hier, car l’idée germait dans l’esprit de Mr. Miller depuis 1997. Et c’est après de nombreuses embûches que George Miller est de retour au front, plus en forme que jamais et bien décidé à nous en mettre plein la vue !

Mad Max Fury Road photo 47

Il faut avouer également que le pari était risqué de redonner vie 30 ans plus tard au héros solitaire mythique, surtout quand on voit le nombre de suites issues des plus grandes sagas cinématographiques ressortir trente où vingt ans plus tard et se planter royalement (Indiana Jones 4 pour ne citer que lui).Mad Max Fury Road photo 42

Heureusement le pari est vraiment réussi, car ce Mad Max Fury Road sent bon le film « old school » pur jus. C’est un réel plaisir de voir cette véritable course-poursuite grandeur nature prendre vie devant nos yeux de nostalgiques (en tout cas pour certains d’entre nous). George Miller réussi vraiment à puiser ce qui faisait l’essence même de sa trilogie Mad Max. Certes le scénario ne vole pas très haut, mais tient la route, et puis entre nous qu’importe s’il est un peu faiblard, car le spectacle tant attendu est bien au rendez-vous et c’est ce que l’on attendait de ce film. Le long-métrage transpire d’une vraie folie furieuse. Que cela soit ses courses-poursuites ponctuées de cascades à couper le souffle, ses véhicules customisés en de véritables engin de mort et ses héros à l’esprit guerrier confrontés à des êtres complètement fous ayant soif de morts héroïques tels de bons kamikazes; tous les ingrédients qui ont nourris nos souvenirs et fait le succès des anciens films se retrouvent dans Mad Max Fury Road puissance dix ! Ce qui impressionne le plus nos petits yeux ébahis sont inévitablement les séquences d’actions et les cascades parfaitement orchestrées telle de véritables « ballets » virevoltants et dantesques, portés par une mise en scène exceptionnelle qui en laissera plus d’un pantois. Comment exprimer ce que j’ai pu ressentir en voyant cet énorme camion affublé d’enceintes gigantesques et de ce guitariste motivant l’assaut des War Boys par ses riffs assourdissant et servant également à intimider leur « proies »… C’est un véritable plaisir de voir de vraies cascades, sans qu’un seul CGI ne viennent jamais entacher cet ahurissant spectacle de monstres mécaniques !

FRD-09299.JPG

Pour en venir au casting, Tom Hardy s’en sort extrêmement bien dans le rôle de Mad Max. Bien qu’il n’a pas le charisme de Mel Gibson à l’époque, il apporte sa touche personnelle et n’essaie jamais de rivaliser avec « Mad Mel ». La relève est tout de même parfaitement assurée par Tom Hardy ! Mais l’actrice qui marquera le plus les esprits est indéniablement Charlize Theron dans le rôle de l’Imperator Furiosa. Elle fait preuve d’une telle intensité dans l’interprétation de son personnage qu’un seul regard nous permet de comprendre ce qu’elle ressent et vit au plus profond d’elle-même.

En bref ! L’immersion est totale et il y a bien longtemps que je n’avais plus ressenti une telle immersion dans un film. Tout ce qui fait l’essence du film d’action à l’ancienne se retrouve dans Mad Max Fury Road ! Cela fait un bien fous de voir George Miller débarquer et remettre les points sur les « i » comme pour nous dire ; « Hé ho voilà comment on fait un film d’action, les gars ! ».Mad Max Fury Road photo 60

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :