Procès pour Expendables 3

non, les mauvaises langues,  ce n’est ni Lionsgate ni Metropolitan en France qui vont se retrouver derrière les bateaux pour avoir osé proposer un film aussi médiocre que EXpendables  3 mais bien un londonien de 26 ans suspecté d’être le responsable du leak du film complet quelques semaines avant la sortie salle du film.

Accusé responsable d’avoir fait perdre des millions de dollars aux producteurs du film, plusieurs ordinateurs ont ainsi été saisis à son domicile.

Sylvester Stallone a tenu à remercier les autorités britanniques d’avoir collaboré avec les agents US afin de montrer qu’il fallait respecter le droit sur la créativité… Une déclaration toute somme amusante quand on sait que niveau créativité, son Expendables n’en comprenait pratiquement aucune. Mais bon il est difficile d’admettre pour un gros bonnet que pour qu’il y ait vol il y ait des fichiers mis à disposition….

Bien entendu tout le monde se félicite, de la police aux responsables des studios de cette conclusion et s’il est évident que l’on ne cautionne pas le vol de fichiers, il ne faut pas oublier que proposer des franchises sans fond et aussi médiocre peut aussi être considéré comme du vol manifeste vis à vis des gens qui payent pour aller au cinéma…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :