Pour un confinement so 90’s – partie 3

Après s’être quitté sur Pin-Occhio… On va rester en Italie avec un des plus grands groupe Dance des 90’s…

Cappella

Il n’y a définitivement pas une seule personne qui ne connaissent ce groupe si vous approchez des 40 ans et avez connu la Dance.

Véritable groupe mythique qui a débuté en 1990, il aura fallu quelques années pour comprendre que derrière le groupe se trouvait un producteur et des « visages ». En effet et contrairement à 2 unlimited, l’idée derrière Cappella était de faire de la Dance et de placer des jeunes pour danser, chanter et parfois aussi faire du Playback puisque leur voix n’était pas utilisée…

Mais nous ne sommes pas là pour réinventer la dance music italienne, juste de vous parler de Cappella.

Le groupe débute donc en 1987 avec les singles Bauhaus, Push The Beat en 1988 et enfin Helyom Halib en 1989

Le succès est là et le groupe va continuer à publier de nombreux singles jusqu’à leur explosion en 91.

On a ainsi pu voir défiler Get Out of My Case, House Energy Revenge ou encore Be Master In One’s Own House qui ne disposeront pas de clips.

Le groupe aura même l’honneur d’un premier album avant que le paysage musical ne change et où la mode sera au groupe Dance incluant un rappeur et une chanteuse…

Arrive alors Everybody et Take me away et U got 2 know… Toujours sans clips.

Nous sommes en 1993 et le visuel devient de plus en plus importants. Le producteur G. Bortolotti va alors engager Kelly Overett et Rodney Bishop pour être les visages du groupe et on suppose les voix… (il y a toujours eu débat). Sort alors l’excellent U got 2 let the music.

Le carton est là et le groupe devient connu dans le monde entier. La machine est lancée et les succès vont suivre par trois fois…

Move on baby, U & Me et Move it up déchaînent les charts.

L’album U got 2 know est un gros carton et tout se passe bien jusqu’à la sortie du single « Don’t be proud » qui ne prendra pas et n’aura même pas de clip…

Il faut dire que les infos concernant le Playback arrive doucement et on apprendra que  la voix de Xaviera Gold sera samplée du titre « You Used To Hold Me », que « U Got 2 Let the Music » utilisera un sample de « Let The Music Take Control« , et que « U & Me » utiliser la voix de Vicki Shepard. « Move On Baby » et « Don’t Be Proud » étaient chantés par Eileina Dennis, une chanteuse de studio. Enfin « Move It Up » est le travail de Jackie Rawe, une autre chanteuse de studio. Le Rap est le travail de l’ex membre du groupe MC Fixx It et en aucun cas de Rodney Bishop.

Le pot aux roses étant dévoilé et les membres du groupe critiqué pour la supercherie… Ce dernier va être remodelé. Kelly Overett va sortir un seul et unique single solo avant de disparaitre et la chanteuse Allison Jordan qui a connu un petit succès solo avec le single « Boy from new york city« 

Du côté du rap… Rodney Bishop va être remplacé par Patrick Osborn avant de revenir rapidement !

Sort alors le single « Tell me the way » en 95 avec à la clef un joli succès.

Va alors sortir un autre gros carton du groupe : « I need your love« 

Malheureusement le troisième single issu de l’album « War in heaven« , ne rencontrera pas le même succès. « Turn it up and down » bénéficiera de très bons remix malgré tout.

Bad news pour le groupe… Il sera à nouveau démontré que ce n’est pas Allison Jordan qui chante sur la grande partie des chansons de l’album, mais bien par Zeeteah Massiah appelle pour chanter à la place de Kelly Overett qui devait normalement prêter son visage sur ce second album avant d’être virée !

Si Allison Jordan a chanté sur quelques pistes de l’album « War in heaven » et bien qu’elle soit encore le visage du groupe en 97 et 98… Elle sera uniquement là pour être jolie. Il sera en effet prouvé plus tard encore que sur l’album « Cappella » publié en 98, c’est la chanteuse Beverley Skeete qui chante !

De cet album sortiront les singles « Be my baby« , « U Tore My World Apart » et « Throwin’ Away« 

Le groupe va ensuite sortir deux singles sans promo, sans clips et… sans véritables visages : « People Of Love » et « U R The Power of Love« .

Après le non succès, Allison Jordan suit le départ de Rodney Bishop et le groupe est terminé (visuellement). Le producteur va alors sortir quelques remix et essayé un retour plus populaire en 2004 avec Angel… mais Flop !

En 2013, le producteur original Gianfranco Bortolotti fait son retour et engage le couple à la ville Lis et Marcus Birks, mais plus pour faire la tournée des boites et les soirées revival. Depuis… Silence radio !

Autre grande star et considérée aujourd’hui comme une référence grâce à un tube…

Corona

Elle aussi est originaire d’Italie et a cartonné dès son premier single et le plus connu à ces jours… « The rythme of the night« .

Le succès est énorme pour ce single qui sera suivi 4 mois plus tard par le réussi et non moins populaire « Baby Baby« 

Et Jamais deux sans 3… En juillet 95 sort « Try me out » et le succès est là à nouveau même si un peu moindre.

A noter que sur l’album « The rythme of the night« , certains titres sont retravaillés ou retravaillés histoire de proposer des choses différentes aux fans.

L’année 95 se termine par un nouveau carton pour Corona. Le single « I don’t wanna ne a star » est un succès assez important que pour voir arriver ensuite un mégamix et ce après seulement 4 singles.

Après la sortie d’un Megamix, Corona sortira un Best of composé des singles ainsi que de remix. Une sortie histoire de surfer sur la vague.

En 96, la mode est à la Dream music et Corona s’adapte en proposant « The power of love« … Sans succès.

Suite à cet échec, Corona proposera le single « Walking on music » qui ressemble aux premiers tubes, mais le succès n’est pas au rendez-vous.

Malgré la déconvenue, l’album du même nom va sortir avec le single « Magic Touch » qui ne bénéficiera pas de clip.

Corona ne veut pas lâcher l’affaire et proposera quelques singles et albums dans les années 2000 sans rencontrer le succès. de « Good love » à « Angel » en 2010 qui aura droit à un clip, en passant par « Back in time« , « La playa del sol » ou encore « I’lll be your lady« … 0 succès !

EN 2012, Corona effectue un nouveau retour avec un très bon single cette fois, le très techno « Hurry up » en compagnie du rappeur Mikey P.

Un an plus tard, on retrouve Corona avec le single « Queen of town« .

Le dernier single en date de Corona dont la chanteuse Olga Maria de Souza commence à se faire vieille est « SuperModel » en 2015.

Retournons en Allemagne avec un groupe vraiment excellent :

Captain Hollywood Project

Le groupe fait son apparition au début de l’ère Euro-Dance, en 92 et déchaine directement les charts grâce à l’excellent « More and more« 

le single va cartonner pendant 6 mois et c’est en janvier 93 que le groupe proposera le second single « Only with you« . Le succès est là !

Le 3ème titre qui sortira marquera par contre moins les esprits… On zappera donc « All I want » pour se concentrer sur l’autre gros gros carton du groupe « Impossible » fin 93.

A noter que le single sera proposé en version longue (extended) sur l’album contrairement à la version single…

Après le carton de l’album et des singles extraits de ce dernier, Captain Hollywood Project va revenir en 94 avec un nouveau son incroyable pour l’époque et signe de succès à nouveau. « Flying High« 

Toujours aussi surprenant pour son époque, le groupe va enchaîner avec « Find another way » et l’album « Animals or humans » Absent d’Apple Music à ce jour…

Suite à ces deux cartons, le groupe va prendre un nouveau risque qui ne va pas payer et au contraire… les tuer. Le groupe va sortir une semi ballade nommée « The way love is« .

Déçu par ce flop, le groupe va revenir en 96 avec un 3ème opus, « The After party » et l’excellent single « Over and Over« 

Le groupe est de retour dans ce qu’ils font de mieux… L’Euro-Dance traditionnelle d’où la sortie du single « Love and Pain » avant de commettre à nouveau la même erreur qu’avec l’opus précédent. Le single « The afterparty« , pourtant loin d’être mauvais est bien trop lent vis-à-vis des habitudes des fans et… Cela ne fonctionnera pas.

Captain Hollywood Project va rester en quasi silence complet pendant 10 ans avant de revenir en 2008 sous le nom Captain Hollywood et une relecture du single « More and More« 

De puis, Captain Hollywood est redevenu Captain Hollywood Project et fait des shows revival avec sa femme.

Et si on parlait de manière sexy à présent avec le groupe E-Rotic.

Originaire d’Allemagne (encore), E-Rotic est arrivé en proposant de la dance traditionnelle mais avec un truc en plus : Le cul !

Tout le secret du groupe résidait en effet à proposer des textes plus qu’explicites allant du fait de tromper son ou sa conjointe, d’avoir un amant chaud au lit ou de temps en temps de se la jouer « Safe sex » en parlant du préservatif pour ne citer sue ceci.

Les débuts du groupe débutent directement avec un succès, le très remarqué « Max don’t have sex with your ex« 

Pas de visages ici (pour éviter l’effet Cappella), mais bien des mini films d’animations et des personnages qui vont vivre au travers de plusieurs chansons… Ainsi après que son mec Max soit retourné voir son ex, ce dernier demande à sa nana de patienter ou simplement d’aller voir son meilleur ami… Fred !

Sauf que l’héroïne en question va en profiter pour se venger et attirer Fred dans son lit.

Le troisième single extrait de l’album Sex Affairs est « Sex on the phone« 

On apprend ici que Max est devenu… Quelqu’un qui vend du sex au téléphone !

Le second album est annoncé avec la sortie de « Willy use a billy boy » soit en gros « Willy utilise un préservatif« …

Après des désaccords entre les producteurs et les chanteurs, ces deux derniers vont lâcher l’affaire. pas de soucis, personne ne s’intéressait à eux puisque absent des clips vidéos.

Les singles suivants vont être « Help Me Dr. Dick« , « Fritz Love My Tits » « The power of sex » et « Gimme Good Sex » qu’on vous laissera le loisir de traduire.

Aussi surprenant que cela soit-il le groupe va proposer un opus hommage à ABBA : « Thank you for the music« .

Au même moment ils proposent au Japon l’album « Sexual Madness » qui sortira ensuite par chez nous, mais clairement le succès n’est déjà plus vraiment là.

Cela ne va pourtant pas empêcher le groupe de continuer de nombreuses années et proposer pas moins de 7 albums (plus des compilations.)

Le dernier single en date remonte à 2018 avec la sortie de « Mr. Mister » qui n’aura jamais eu de clip officiel.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :