On a vu Vive la fête en live !

Voilà facilement 15 ans que je voulais voir ce groupe en Live, mais les choses ont fait que jusqu’à hier soir cela ne s’était jamais concrétisé. heureusement, le groupe belge Vive la fête a tenu à emmener son Destination amour tour sur la capitale dans le toujours aussi plaisant le nouveau casino.

Après une première partie de qualité assurée par le groupe Freak injection, c’est sur les coups de 21H10 que Danny Mommens et Els Pynoo entrent en scène. Ouvrant le show sur le toujours efficace nuit Blanche, le ton est donné, il ne sera pas question d’être là pour simplement assurer la promo du dernier album, mais bien pour faire plaisir aux fans venu nombreux.

C’est en effet une ribambelle de tubes qui vont se suivre proposant entre autre Maquillage, Touche pas, Exactement, Jaloux, Ac, Tokyo, Les mots bleus et ce jusqu’à un final incroyable avec Noir désir.

Un show évidemment trop court pour les fans qui n’ont eu de cesse d’en demander encore et encore, mais avec un timing très serré et visiblement l’obligation de respecter un horaire précis, c’est vers les 22H30 que le show s’est arrêté.

Définitivement un des meilleurs live pour qui aime l’électro et le rock, Danny et Els se sont donnés à 100% sans le moindre faux pas. Seul petit regret, le micro d’Els un peu trop bas si bien que l’on entendait que peu sa voix face à une musique bien présente.

Quoi qu’il en soit, l’attente aura été récompensée amplement et il n’y a plus qu’à espérer un retour rapide de Vive la fête par Paris.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire