On a vu SYML + Harrison Storm en live

Double belle affiche en ce soir du 9 novembre 2018 au Point Éphémère qui nous a à nouveau offert un joli concert.

Débutant par Harrison Storm, jeune chanteur australien choisi par, notre tête d’affiche du jour, SYML pour assurer sa première partie, le jeune auteur compositeur interprète est parvenu à instaurer une véritable communion dans la salle pendue à ses douces mélodies et sa voix un peu écorchée.

Proposant un set d’environ 30 minutes, il n’y eu pas un seul moment où le public aura décroché. Envoûtant de bout en bout, Harrison Storm était clairement la première partie idéale puisque il instaura d’entrée de jeu ce qu’allait donner par la suite SYML.

Et c’est donc après une toute petite pause que celui pour lequel le public est venu en masse apparaît le plus simplement du monde derrière son piano pour nous emmener sans perdre de temps vers d’autres cieux.

Nous berçant de sa voix haute et de sa musicalité planante, SYML va alors alterner moments envoûtants et moments de proximité avec le public, allant jusqu’à improviser deux petits Q&A où l’on apprendra qu’il aime Toxic de Britney Spears et le Camembert.

De la proximité, il y en avait tout du long du show puisqu’à la demande du public, il a même ajouté une chanson non prévue au concert et totalement absente de cette tournée, à savoir la magnifique The war.

Et c’est finalement sans rappel (qu’il juge sans doute trop conventionnel) qu’il a alors annoncé deux dernières chansons dont une reprise magnifique en piano voix de Mr Sandman avant de nous quitter… pour on l’espère revenir rapidement.

Double affiche, double dose d’émotion donc avec deux voix magnifiques et des chansons à la fois envoûtantes et efficaces.

2 commentaires sur On a vu SYML + Harrison Storm en live

  1. J’y étais moi aussi superbe soirée malheureusement trop courte! J’ai decouvert Harrison Storm qui est juste magique sur scène. Vivement sa prochaine tournée.

Laissez nous un commentaire