On a vu Melissmell et Epsylon en live !

Nouvelle soirée à La boule noire, nouveau concert ce soir avec le groupe Epsylon que j’ai eu la chance de découvrir il y a quelques semaines seulement via leur dernier album « L’astronaute« .

Et comme souvent, quand j’accroche à un album, je saute sur l’occasion de voir en live ce que cela donne et bien souvent cela se transforme en coup de coeur… Et bien cela n’a pas loupé ce soir, mais avant de parler d’Epsylon, parlons aussi de Melissmell qui oeuvrait en première partie du groupe.

Melissmell, je ne connaissais pas avant ce soir et sans la participation sur l’album d’Epsylon, peut-être serai-je passé à côté.

Totalement habitée par ses chansons à la fois douce et souvent engagées, Melissmell a une voix particulière qui pourrait ne pas plaire à tout le monde, mais au moins on ne peut nier qu’elle est unique dans sa proposition.

Délivrant un set vraiment agréable et énergique, bien que je l’ai préférée dans les moments plus tendres où elle est parvenue à m’attraper de par sa douceur et ses émotions palpables, on peut dire qu’à nouveau, on a assisté à une belle première partie.

Clairement accompagnée de fans fidèles qui en redemandaient à la fin de son set (et moi aussi bien que pressé de voir Epsylon), Melissmell nous aura finalement salué en annonçant revenir plus tard pour chanter son duo avec Epsylon sur le titre « C’est plus le Paradis« 

Une petite pause plus tard, Epsylon arrive sur scène et d’emblée envoie du lourd sur des titres issus de dernier album avant d’enchaîner avec certains tirés des précédents opus. C’est que bien que je ne découvre le groupe que maintenant, ces derniers ont plusieurs albums à leurs actifs dont un live comprenant quelques tubes, à l’image de « Chaque seconde » « Requiem, « Mes nuits » et bien d’autres que je découvre par la même occasion.

Groupe très énergique qui saute (littéralement) et enchaîne les titres qui bougent, Epsylon a déjà une belle brochette de fans qui connaissent par coeur les titres forts que sont « La même histoire« , « Landerama » ou encore le duo « C’est plus le paradis » sur lequel Melissmell a effectué, comme prévu, son retour.

Du côté des ballades, le groupe nous aura proposé la plage « L’astronaute« , »Le Serpent » ou encore « Sur la toile« , mais Epsylon se sait très efficace quand ça bouge et « Eldorado » aura mis tout le monde d’accord puisque la salle entière sautait de joie et en rythme !

Véritable coup de coeur studio et maintenant Live, je suis rentré à la maison, non sans passer par la boutique officielle afin d’aller acheter l’intégralité des albums du groupe, car si j’ai mis longtemps avant de les connaître, je vais rapidement rattraper mon retard et pouvoir chanter et sauter encore plus lors de leurs prochains passages.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :