On a vu Clarika et June Milo en live

Il est 20H00 précise et comme à son habitude, La cigale est ponctuelle quand se fait entendre la voix de Clarika qui annonce qu’au moment de choisir une première partie pour ce concert, le choix de June Milo lui avait semblé être une évidence…

Et on n’ira pas la contredire tant assister à des premières parties aussi agréables n’est pas toujours chose acquise. C’est que June Milo nous enchante agréablement depuis quelques semaines maintenant grâce à son single « Sous l’eau » qu’elle chantera en choeur avec le public lors de sa prestation intime et réussie.

Nous dévoilant les différentes pistes qui figure sur son Ep « Sous l’eau » attendu pour le 19 avril prochain, on fond totalement sous la beauté de « L’absent » écrite par Clarika là où on est surpris en découvrant sa reprise en français du tube Jolene de Dolly Parton.

Alternant les ballades et les titres un peu pus rythmés, June Milo a une voix incroyable et offre une prestation live assez bluffante, sans la moindre failles.

Totalement accroché à sa voix et à sa beauté naturelle, les spectateurs du premier rangs étaient (à notre image) totalement subjugués par une telle grâce et une telle beauté musicale.

Si aujourd’hui, June Milo est en première partie de Clarika, il ne fait aucun doute qu’avec ses chansons et sa magnifique voix, elle devrait rapidement se retrouver en tête d’affiche.

Après une petite pause histoire de nous remettre de nos émotions, il est venu le temps d’applaudir Clarika.

Il est important de noter que notre première rencontre avec cette artiste atypique remonte à 2005, alors même qu’elle faisait la première partie du Rodéo Tour de Zazie et qu’à la minute où son set était terminé, il était évident que tôt ou tard, elle allait figurer parmi les plus grandes.

Et près de 15 ans plus tard, Clarika est effectivement une très grande artiste qui continue de proposer de magnifiques albums, variés, aux textes originaux et surprenants comme le montre les titres « Même pas peur« , « L’astronaute« , « Sous ton cortex » et d’autres issus de son dernier opus « A la lisière » interprétés ce soir.

Alternant magnifiques ballades et titres énergiques qui auront mis la cigale debout, Clarika est aussi de ces artistes qui, si elle n’avait pas été chanteuse, aurait pu être humoriste tant ses petites interventions entre les chansons sont souvent drôles, décalées parfois, mais toujours avec un petit message qui pique quand il faut.

Evidement Clarika a interprété aussi quelques tubes de son joli répertoire en plus de ses nouvelles chansons dont une relecture vraiment réussie de son titre « Les garçon dans les vestiaires« 

Première date d’une belle tournée qui s’annonce, Clarika nous aura à nouveau montré son talent et c’est avec le même amour et le même souvenir d’une grande artiste que l’on a quitté cette superbe salle de la Cigale transformée pour l’occasion en lisière…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :