On a écouté Lexicon de Will Young

Ca y est, le nouvel opus de Will Young est dispo et on avait très envie de l’écouter et d’en parler…

Lexicon de son nom s’ouvre sur l’excellent premier single « All the songs« , une chanson pop entrainante sur laquelle Will pose son timbre de voix unique annonçant directement la couleur. Avec Lexicon, On va danser sur sur la douceur d’une voix angélique.

« My love » continue dans cette direction et les sonorités Pop, Disco sont toujours là. Il suffit de quelques secondes pour nous donner envie de nous remuer et danser, un verre de champagne à la main.

« Scars » ralenti le tempo d’un cran mais reste une ballade uptempo sur un joli texte parlant des blessures que laissent une relation forte et passionnelle

« Get me dancing » n’est pas la piste la plus réussie de par sa musique un rien vieillotte quand même. Un peu comme si on avait repris le moins bons des ballades issues des 90’s.

« Ground Running » est bien plus réussi grâce entre autre à un riff de guitare accrocheur et efficace. Une fois le beat lancé, et bien… On danse !

Alors que l’on était déjà chaud pour continuer de danser, Will ralenti à nouveau le tempo (un peu trop tôt) mais le fait joliment avec une ballade nommée « Dreaming big » sur un coup de foudre. Très joli texte également.

On passera aisément sur « I bet you call« , clairement la piste la plus faible arrivé à ce stade de l’album. Sans être désagréable, on est venu pour bouger et clairement ce n’est pas avec ce titre que cela se fera.

Si « Get me dancing » avait capturé la partie sombre des 90’s, « Forever » capture inversement toute la beauté de la dance de la mi 90’s ! Très dansant. Sur ce titre Will parle à nouveau d’un amour perdu…

« Freedom » continue l’effet roller coaster et après la danse intensive sur « Forever » ralentit de nouveau le tempo mais de manière moins drastique que sur les autres parties de l’album.

« Faithless love » est de ces titres que l’on imagine parfaitement en ouverture de concert de par son énergie ni excessive ni trop faible ! Une super mise en bouche pour des live et qui aurait été parfaite aussi en ouverture d’album.

« Say anything » suit la même trajectoire que la piste précédente et nous laisse nous remuer encore un peu…

L’album se cloture sur « The way we were » et nous rappelle que bien que l’on avait été attiré par un morceau pop, coloré et dansant, Lexicon est plus un album assez triste, posé et riche en ballades.

Si notre préférence va aux titres qui bougent, certaines ballades sont réussies là où une ou deux pistes en contre partie tombent un peu à plat. Sans être parfait, Lexicon est un bon album pour un artiste qui en est à son 7ème opus et 18 ans de carrière déjà !!

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :